Cap sur les cabanes à sucre printanières

Produits régionaux

Aucun commentaire


Le printemps arrive et avec lui, la saison des Cabanes à sucre. Voici 5 suggestions pour ceux qui ne sauraient où donner de la tête !

Se sucrer le bec, en famille ou entre amis.

Tandis que la neige fond et que les bourgeons apparaissent, les gourmands se rendent à la cabane se sucrer le bec de sirop d’érable.
Héritage québécois ancestral, la cabane à sucre est un lieu authentique où l’on se retrouve en famille ou entre amis autour d’un festin de soupe aux pois, fèves au lard, oreilles de crisse et grands-pères au sirop d’érable. Les adresses les plus traditionnelles sont nombreuses, mais certaines se démarquent par leur menu revisité à la mode contemporaine ou même végétarienne.

CINQ SUGGESTIONS :

1. CABANE À SUCRE CHEZ DANY

Un must-do pour les Européens en voyage au Québec. Une cabane à sucre typique, à l’ambiance traditionnelle, ouverte toute l’année.

2. VAL DES ROSACÉES

S’adresse à une clientèle ouverte avec des menus végétariens, sans gluten ou traditionnel.

3. CABANE À SUCRE AU PIED DE COCHON

La cabane du chef Martin Picard propose un menu haut de gamme et peu conventionnel avec, par exemple, tourtière au foie gras, omelette soufflée aux tripes de bœuf et mousse à l’érable en dessert. Site web à surveiller pour connaître la date d’ouverture des réservations.

4. LA CABANE – AUBERGE HANDFIELD

Au menu, plats traditionnels et cuisine du terroir. Un brunch du dimanche ravira les convives à la recherche d’authenticité. À proximité : Auberge champêtre et Spa, pour vous détendre après le festin.

5. SUCRERIE DE LA MONTAGNE

Plus qu’une simple cabane à sucre, c’est un véritable site du patrimoine québécois : le lieu, une authentique érablière traditionnelle, vous convie à venir déguster un festin du temps des sucres avec animation folklorique.

Frédérique Sauvée

Jamais loin de sa valise ni de ses chaussures de marche, Frédérique Sauvée parcourt le monde à la recherche de destinations et de reportages inspirants. Elle affectionne particulièrement l’Amérique du Nord, son continent d’adoption, qu’elle sillonne en long et en large, et plus passionnément le Québec, des confins de l'Abitibi jusqu'en Gaspésie, en passant par Anticosti, le Nunavik et le Saguenay !

Voir tous les articles de Frédérique Sauvée


Adresses liées

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment :(

Laisser un commentaire