Le Village gai

Copyright photo : Nicolas Garbay

Délimité, sur la rue Sainte-Catherine Est, par Berri et Cartier, de même que sur la rue Amherst, entre René-Lévesque et Robin, le Village gai est on ne peut plus central. Un quartier haut en couleurs où se presse le tout Montréal dans l’un des 300 commerces, 60 restaurants et terrasses, 20 bars et autres lieux de sortie branchés et décalés.

La rue Sainte-Catherine, parée de ses guirlandes de boules multicolores, devient piétonne en été, pour le plus grand plaisir des passants qui investissent le pavé. Depuis le début la fin des années 1970 et surtout le début des années 1980, le quartier est devenu un lieu de vie et d’expression libre pour toute la communauté LGBTQ, où tous les genres, styles et origines se rencontrent. De nombreuses galeries d’art et des manifestations d’art public de renommée internationale, comme Aires Libres font rayonner l’ancien quartier pauvre du Centre-Sud de la ville, devenu le pôle culturel le plus important du Québec, avec la Place des Arts.

Notre avis

Quelles que soient ses orientations et préférences, on finit toujours par se retrouver au Village, dont la bonne humeur et le dynamisme sont contagieux. On y trouve en particulier quelques adresses originales, bars chamarrés et bonnes tables ethniques pour des soirées qu’on laisse filer avec délectation.

Saisons d’ouverture :

  • Printemps
  • Été
  • Automne
  • Hiver

Horaires :

lundi24/7

mardi24/7

mercredi24/7

jeudi24/7

vendredi24/7

samedi24/7

dimanche24/7



Services

Bars et restaurants, clubs, commerces, évènements et manifestations diverses.