5 bonnes raisons de séjourner en gîte

Le blog

Aucun commentaire


À l’heure où l’offre d’hébergement n’a jamais été aussi vaste et simple d’accès, le gîte traditionnel et la chambre d’hôte n’ont peut-être jamais été aussi populaires. Plus chaleureux qu’un hôtel et plus qualitatif qu’une location de courte durée, le gîte rassure car le voyageur sait qu’il y trouvera confort et réconfort à sa mesure, conseils de première main en prime.

Qui plus est, ce type d’hébergement va comme un gant à la région de Charlevoix, où l’art d’accueillir chez soi s’exprime dans des dizaines d’adresses aux quatre coins de la région. À la clé : une grande diversité de paysages et d’attraits à portée d’hébergement. Et une vraie rencontre avec le Québec. Bienvenue !

1. Les rapports humains

C’est sans doute le principal trait de caractère du gîte : vous êtes à la fois chez vous et chez l’habitant. Un habitant qui ne vous laisse pas la clé d’accès à votre logement dans une boîte à code : il vous accueille en personne, vous accompagne durant votre séjour. En un mot, il vous soigne. Vous n’êtes pas seulement « chez vous, loin de chez vous ». Vous avez aussi une famille, un cousin, un ami prêt à vous faire vivre sa région comme nul autre.

2. Une expérience authentique

Le facteur humain est indissociable de l’authenticité d’une expérience, car, bien souvent, il en est à l’origine.

Dans Charlevoix comme ailleurs, il est possible de suivre plusieurs parcours de visite. La région est riche d’attraits bien visibles, qui suffisent à passer des moments inoubliables les parcs nationaux des Grands-Jardins et des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie et leurs activités de nature quatre saisons, la Route des Saveurs et ses adresses gourmandes, le Train de Charlevoix et ses paysages grandioses…

Mais elle regorge aussi de trésors cachés, que seuls les conseils avisés de l’habitant sauraient révéler… L’atelier d’un artiste particulier à Baie-Saint-Paul, une brocante à Saint-Siméon, un artisan-producteur à Port-au-Persil, une certaine randonnée à Baie-des-Rochers… Une nouvelle lecture du territoire à laquelle seul le séjour en gîte peut vous mener.

train-de-charlevoix-hiver-quebec-le-mag

3. Un accueil et des services à son image

Un autre avantage de taille à mettre au crédit de l’hébergement en gîte réside dans l’accueil que l’on y reçoit.

Cet accueil va fortement varier d’un gîte à l’autre, en fonction de la personnalité des familles qui vous reçoivent. Mais les traits communs à tous seront toujours la disponibilité, la proximité et un souci constant de vous voir apprécier pleinement votre séjour dans Charlevoix. Vous rêvez de goûter à un produit particulier au déjeuner ou, au contraire, vous souffrez d’intolérances alimentaires ? Qu’à cela ne tienne : votre hôte est à l’écoute. Vous souhaitez jouer au golf, pêcher la truite ou partir en randonnée à motoneige ? On se fera un plaisir de vous indiquer les meilleurs lacs ou les sentiers les mieux adaptés à votre niveau.

4. Un rayonnement sur tout le territoire

La bonne nouvelle, c’est que l’on retrouve gîtes et chambres d’hôtes sur l’ensemble du territoire charlevoisien. Que l’on remonte lentement le Saint-Laurent de Petite-Rivière-Saint-François à Baie-Sainte-Catherine, ou que l’on souhaite faire une halte sur les plateaux reculés de l’arrière-pays à Notre-Dame-des-Monts ou Saint-Aimé-des-Lacs, on trouvera assurément un établissement prêt à nous ouvrir ses portes dans des paysages souvent inaccessibles.

Un réseau de demeures d’habitants tout désigné pour un séjour à étapes et en immersion à la rencontre de tous les visages de Charlevoix, jusque sur la légendaire Isle-aux-Coudres.

5. Le confort accessible

Mais un gîte, c’est aussi — d’abord ? – une maison. Un lieu de vie ancré dans une histoire, un patrimoine, une famille. Un lieu qui s’ouvre à vous comme un musée, et dont le guide partage avec vous l’intimité, le temps d’une nuit douillette, d’un déjeuner souvent gargantuesque, fait de produits locaux, de recettes de grands-mères et de discussions animées. Le gîte est à la fois plus personnel et intime que l’hôtel et plus confortable, chaleureux et enrichissant que la location de courte durée. Tous les ingrédients d’un séjour qui participe à la magie du voyage.

Basile Moratille

Peu importe la distance à parcourir, tant qu’à l’arrivée l’attend un bout de lac où rafraichir sa bière de micro, un fromage local et une bonne jaserie. Québécois d’adoption depuis plusieurs années, Basile s’emploie à éviter les petites cases. Ce qu’il affectionne, c’est le terrain. Une photo acquise de haute lutte et les rencontres impromptues, humaines ou animales ; une viande jetée sur le feu qui crépite et une nuit à deviner quel peut bien être l’animal qui grogne devant la tente. Le rêve d’une vie simple qu’il aime transmettre aux touristes autant qu’aux immigrants et aux nouveaux arrivants au Québec !

Voir tous les articles de Basile Moratille


Adresses liées

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment :(

Laisser un commentaire