8 sports insolites au Québec pour sortir des sentiers battus

Le blog

Aucun commentaire


Vous voulez mettre un peu de piment dans la pratique d'une activité sportive ? Eh bien lisez ce qui suit. On vous a déniché quelques sports au Québec assez originaux dans leur genre. Attention, vous pourriez devenir accro à ces disciplines insolites !

Kin-ball : petites équipes, grosse balle !

On commence avec une invention 100% québécoise ! Inventé par un étudiant montréalais dans les années 80, le kin-ball détonne avec sa balle démesurée (1,22 m de diamètre pour un kilos). Il met aux prises trois équipes de 4 joueurs qui s’affrontent sur un terrain délimité, selon le principe de l’attaque-défense, avec pour objectif de faire toucher la sphère au sol, en veillant à respecter une trajectoire ascendante ou nulle, dixit le règlement. Sport collectif et accessible, le kin-ball est dominé par 4 pays [Canada, France, Belgique et Japon] qui se partagent les médailles lors des compétitions internationales.

kin-ball-8-activites-insolites-au-quebec-quebec-le-mag

© Fédération internationale de kin-ball

DBL Ball : vive la mixité !

Lui aussi a vu le jour au Québec. Créé par des élèves du secondaire (l’équivalent du collège en France) en 2003, le DBL Ball combine plusieurs disciplines. Sur son site, la ligue afférente explique qu’il « s’inspire de l’intensité du hockey, du dribble du basket-ball, du jeu au pied du soccer, du smash en volley-ball, du lancer en suspension au handball, et même de la glissade au baseball ». On peut manipuler le ballon avec le pied et la main, et vous ne trouverez ni gardien ni filets dans les buts. Pour le reste, on vous invite à aller sur YouTube pour vous faire une idée plus précise de ce sport requérant endurance et agilité.

Yukigassen : gare aux boules de neige !

Voilà un sport qui vous fera retomber en enfance. Et pour cause puisque le jeu consiste à bombarder l’adversaire avec des boules de neige ! Le but : récupérer le drapeau de l’autre équipe, à condition de ne pas être éliminé par un de ces projectiles. Importé du Japon, le yukigassen a converti plusieurs pays comme la Finlande, la Norvège, l’Australie ou encore le Canada.
Au Québec, on peut par exemple le pratiquer au Géoparc de Percé (Gaspésie), au Parc de la Gorge de Coaticook (Estrie), ou encore à Thetford-Mines (Chaudière-Appalaches), première ville du Québec à avoir offert ce sport disponible aussi dans une version estivale.

yukigassen-8-activites-insolites-au-quebec-quebec-le-mag

Le Yukigassen version enfant © Géoparc de Gaspé

SkyVenture : en apesanteur à Laval

Vivre les sensations grisantes d’un saut en parachute, mais en intérieur. C’est le menu tout en lévitation que propose l’entreprise SkyVenture, basée au Centropolis de Laval, à proximité de Montréal. Grâce à une soufflerie verticale, les participants défient les lois de la gravité. Typiquement le genre d’activité qui vous procurera beaucoup de fun, que ce soit en famille ou entre amis. Des forfaits de 2 à 10 envolées sont disponibles pour profiter pleinement de cette expérience moins onéreuse qu’un saut classique en parachute. Pour une bonne dose d’émotion, le stress en moins !

skyventure-8-activites-insolites-au-quebec-quebec-le-mag

Prenez de la hauteur ! © Skyventure

Ski joëring : la vitesse sans les pentes

Si vous n’êtes pas friand des pentes vertigineuses, voilà un sport hivernal qui devrait vous plaire ! Autrefois mode de transport en Scandinavie, le ski joëring combine ski de fond et équitation. Vous l’aurez sans doute compris : on glisse en se faisant tirer par un cheval. On peut aussi le faire avec l’aide d’un chien, genre husky ou tout autre race habituée à ce type d’effort (les Chihuahuas sont éliminés d’office).
Pour en savoir plus, on peut se tourner vers l‘association de ski-joering équestre du Québec, ou la Fédération québécoise des sports canins attelés.

Hockey sous-marin : des poumons d’acier

Oui, vous avez bien lu : on peut s’adonner au hockey sous l’eau. Moins contraignant en termes de matériel que son illustre aînée sur glace, la version subaquatique accorde une place importante au mental, l’apnée conjuguée à l’effort compliquant l’exercice. Cette discipline inventée par l’Angleterre peut dire merci à la Belle Province, qui a fortement contribué à son essor au Canada en lui apportant le titre mondial en 1986, face à l’Australie. Cette année-là, la quasi-totalité des joueurs était issue du Québec, et notamment du club CAMO de Montréal, un des plus réputés en Amérique du Nord, qui s’entraîne à la piscine Joseph-Charbonneau. Un lieu fréquenté également par un club de rugby sous-marin !

Page Facebook : Camo Hockey Sous Marin.

hockey-sous-eau-8-activites-insolites-au-quebec-quebec-le-mag

Photo de famille © Camo Hockey Sous Marin

Kayak-polo : en vagues et en vogue

Très populaire en Europe, le kayak-polo a fait des émules au Québec, où il compte de nombreux clubs, notamment à Montréal, Valleyfield, Québec, Pointe-Claire ou encore en Gaspésie. Signe de cette popularité, certaines écoles l’ont même intégré à leurs cours d’éducation physique. Mélange de kayak, de water-polo et de basket-ball, ce sport se pratique généralement en piscine, mais on peut aussi s’y adonner en eau calme. Comme au water-polo, les équipes doivent marquer un but dans le filet adverse, placé ici à deux mètres au-dessus de l’eau.

Spikeball : un petit air de volley-ball

L’été s’avère propice pour exercer ce sport créé aux États-Unis dans les années 80 et remis au goût du jour il y a une dizaine d’années. Au Québec, il n’est pas rare de voir des personnes s’y adonner dans des parcs, mais d’autres surfaces comme le sable s’y prêtent également. Il faut dire que le spikeball n’est pas très encombrant avec son petit trampoline et sa petite balle. On se fait vite aux règles de ce loisir mettant face à face deux équipes de deux joueurs. Chacune d’elle a droit à 3 contacts avec la balle avant de la faire rebondir sur le filet et tenter de déjouer l’adversaire. Rien de bien sorcier, et la garantie de passer un agréable moment.

spikeball-activites-insolites-au-quebec-quebec-le-mag

Session spikeball au Parc Jarry © Spikeball MTL

Olivier Pierson

Journaliste depuis une vingtaine d'années, Olivier a œuvré en France au sein de la presse quotidienne régionale, traitant de sujets aussi divers et variés que le sport, la politique ou les faits divers... C'est désormais à la culture et au tourisme de plein air que ce fondu de marche consacre la majeure partie de son temps, toujours friand de découvertes et de rencontres, mais aussi de nouvelles expériences !

Voir tous les articles de Olivier Pierson


Adresses liées

geoparc-mondial-unesco-de-perce-gaspesie-rocher-perce-coucher-de-soleil-quebec-le-mag

Aucune catégorie

Géoparc Parc Mondial UNESCO de Percé

Activité

Au nouveau Géoparc de Percé, vous avez rendez-vous avec… 500 millions d’années. Ce récit au long cours est ici tissé par une passionnante aventure multimédia alliant géologie, histoire et nouvelles …

skyventure-laval-quebec-le-mag

Laval

Skyventure

Activité

Qui n’a jamais rêvé d’expérimenter les sensations de la chute libre ? Bien moins onéreux (et risqué) qu’un saut traditionnel, SkyVenture vous propose cela, tout simplement : le meilleur moment …

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment :(

Laisser un commentaire