Les joies de l’hiver au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Le blog

Aucun commentaire


On fait quoi en hiver au Saguenay-Lac-Saint-Jean ? On ouvre grand les voiles de l’aventure ! Que vous soyez amateurs de glisse, de nature ou de détente, vous aurez du fun dans cette région réputée pour ses paysages renversants et son enneigement incroyable.

On va vous rassurer tout de suite : vous ne manquerez pas de neige au Saguenay-Lac-Saint-Jean. La région est reconnue au Québec pour ses importantes précipitations. Chaque hiver, 7 mètres de poudreuse en moyenne s’accumulent pour le plus grand bonheur des amateurs de plein air, qu’ils soient sportifs ou simples contemplatifs.

Un Éden pour motoneigistes

Autant de neige à disposition, ça donne forcément envie d’en profiter. La première activité qui vient à l’esprit quand on évoque le Saguenay-Lac-Saint-Jean, c’est la motoneige (aussi appelée ski-doo dans la Belle Province). Normal quand on sait que cette région est un véritable paradis pour les amateurs, qui disposent de quelque 4 000 km de sentiers – généralement bien entretenus – pour assouvir leur passion et jouir de panoramas renversants. Pour ceux qui trouveraient la motoneige trop bruyante, le chien de traineau représentera un bel équivalent. En plus du sentiment grisant de communion avec les éléments, vous serez en osmose avec l’animal, d’autant que cette expérience offre souvent la possibilité de conduire son propre attelage. À l’instar du skidoo, différents forfaits sont disponibles pour savourer le moment, de la sortie de quelques heures à l’expédition organisée de plusieurs jours.

Bien entendu, le lâcher-prise ne se limite pas à cette seule activité. Qui dit neige dit aussi raquettes, et dans ce coin de province, les occasions abondent pour faire connaissance avec Dame nature. La palme du coup de foudre est souvent attribuée à la randonnée dans la vallée des Fantômes, nichée au cœur du parc national des Monts-Valin, un des joyaux naturels du Saguenay-Lac-Saint-Jean avec le parc national du Fjord-du-Saguenay. Dans ce secteur, les arbres chargés de neige ressemblent à des momies. C’est terriblement poétique, presque surnaturel. Le ressenti sera identique avec les randonnées aux flambeaux organisées dans le secteur des monts Valin. Plusieurs attraits touristiques de la région sont également accessibles en raquettes, dont le fameux village historique de Val Jalbert.

motoneige-les-joies-hiver-saguenay-lac-saint-jean-quebec-le-mag

Virée en motoneige © Charles-David Robitaille / Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean

Pêcher et glisser sur des eaux figées

Les skieurs ne seront pas en reste, en mode ski alpin, ski de fond ou ski haute-route [une combinaison de ski de fond et de ski de descente]. Les monts Édouard, Lac-Vert et la station du Valinouët sont des lieux vivement conseillés pour dévaler les pistes ou s’éclater hors des sentiers battus.

Plus tranquille sera la pêche sur la glace, aussi appelée pêche blanche au Québec. Familiale à souhait, cette activité emblématique est l’occasion rêvée d’admirer l’imposant fjord du Saguenay sous un autre angle. On peut la pratiquer dans la baie des Ha! Ha!, à L’Anse-Saint-Jean, ou dans la charmante municipalité de Sainte-Rose-du-Nord, classée parmi les plus beaux villages du Québec. L’apparition de petites maisons colorées sur les eaux glacées du fjord appartient à la carte postale de l’hiver québécois. Le majestueux lac Saint-Jean, véritable mer intérieure (plus de 35 km de diamètre), est une autre destination pour la pêche blanche. Il faut notamment s’arrêter à Roberval, théâtre d’un village éphémère où les amateurs de patin à glace s’en donnent à cœur joie.

Quand les températures deviennent plus clémentes, on peut s’adonner au kayak sur glace en compagnie de guides. Cette virée aquatique au milieu de blocs gelés figure au chapitre des expériences originales à vivre. Pour terminer ce petit tour d’horizon de l’effort enchanteur, citons également le fatbike et la glissade sur tube, qui prend toute son ampleur au mont Lac-Vert, sur des couloirs de 200 et 350 mètres.

vallee-fantome-les-joies-hiver-saguenay-lac-saint-jean-quebec-le-mag

Vallée des Fantômes, parc national des Monts-Valin © Fabrice
Tremblay

Vive les nuits insolites !

S’il est tentant de se dépenser dans le Saguenay-Lac-Saint-Jean, la détente fait aussi partie du décor. Quand le corps quémande sa dose de réconfort, on peut faire confiance aux spas, véritables oasis de bien-être. Dans ce registre, trois adresses reviennent comme des refrains, à savoir L’Éternel Spa de Saint-David-de-Falardeau, le PAUS Spa de Saguenay et le Spa Édouard-les-Bains de L’Anse-Saint-Jean, situé en bordure du fjord du Saguenay.

Une région aussi grande que le Saguenay-Lac-Saint-Jean nécessite d’y passer plusieurs jours pour en savourer tous les charmes. Ça veut dire dormir sur place. Là encore, les possibilités sont nombreuses, que ce soit seul, en famille ou entre amis, et il y en aura pour tous les goûts et les bourses. Cela étant dit, l’option « hébergements insolites » est à considérer pour accentuer le piquant de son séjour. Vous pourrez, par exemple, passer une nuit dans un chalet ou une yourte dans le cadre enchanteur des monts Valin, profiter du ciel étoilé dans un Igloft [petite habitation dotée d’un dôme transparent] sur les eaux gelées du lac Saint-Jean, ou tester le minimalisme confortable d’une Coolbox (mini maison) au Valinouët, à L’Anse-Saint-Jean ou au mont Lac-Vert.

paus-spa-les-joies-hiver-saguenay-lac-saint-jean-quebec-le-mag

Après l’effort, le réconfort © Paus SPA

Olivier Pierson

Journaliste depuis une vingtaine d'années, Olivier a œuvré en France au sein de la presse quotidienne régionale, traitant de sujets aussi divers et variés que le sport, la politique ou les faits divers... C'est désormais à la culture et au tourisme de plein air que ce fondu de marche consacre la majeure partie de son temps, toujours friand de découvertes et de rencontres, mais aussi de nouvelles expériences !

Voir tous les articles de Olivier Pierson


Adresses liées

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment :(

Laisser un commentaire