Entrez votre recherche puis tapez ENTRÉE

Recherche

Cantons-de-l’Est :
une région du Québec

© Nicolas Garbay

Les Cantons-de-l’Est s’étendent à l’extrémité sud du Québec, le long de la frontière avec les États-Unis, à l’est de la Montérégie et au sud de la région Centre-du-Québec, à même les contreforts des Appalaches. Avec leurs vallons, leurs collines et montagnes, leurs lacs, leurs rivières et leurs villages parmi les plus beaux du Québec, les Cantons-de-l’Est ont un irrésistible petit air de Toscane.

Aujourd’hui majoritairement francophone, la région n’a commencé à être véritablement occupée par les Canadiens-Français que tardivement, au milieu du XIXe siècle. Aussi l’Estrie (nom de la région administrative) garde-t-elle de nombreuses traces de la présence anglophone loyaliste, par exemple dans les noms de plusieurs villes et villages (Sherbrooke, Compton, Richmond, Cookshire-Eaton, Windsor…), ainsi qu’en termes d’architecture et de patrimoine. Associé à la douceur des paysages et à la richesse des terres, ce charme singulier fait des Cantons-de-l’Est une destination prisée pour la villégiature haut de gamme, le plein air – en particulier la randonnée et le cyclotourisme en été et le ski de fond et la raquette en hiver –, et bien sûr les escapades gourmandes.

Berceau de la viticulture au Québec, la région est en effet connue pour abriter un terroir particulièrement généreux ainsi que des chefs talentueux.

Cantons-de-l’Est : des idées de balades

La Route des vins de Brome-Missisquoi est l’un des plus fameux circuits à entreprendre dans les Cantons-de-l’Est, région pionnière de la viticulture au Québec. À faire en voiture, à vélo ou dans un cadre d’un tour guidé, ce trajet de 140 km relie 22 vignobles et multiplie escales bucoliques et patrimoniales.

L’expérience gourmande étant d’ailleurs le point fort de la région, celle-ci se plie littéralement en trois pour attirer les papilles, avec trois marques gourmandes distinctes :
– Chefs créateurs, pour découvrir les meilleures tables travaillant les produits régionaux ;
– Cafés de village, pour faire connaissance avec l’âme du pays ;
– Créateurs de saveurs, sur les traces des meilleurs fromages, cidres, vins, miels, sirops d’érables et autres douceurs d’ici.

Pour prendre de la hauteur, c’est la Route des sommets qu’il faut emprunter : 193 km de route signalisée pour 21 arrêts du mont Mégantic au mont Ham. La région compte par ailleurs quatre parcs nationaux où vivre une foule d’activités de plein air : Mont-Mégantic, Frontenac, Mont-Orford et Yamaska.

En hiver, les Cantons-de-l’Est se prêtent à merveille à la pratique du ski de fond et de la raquette, mais aussi du ski de descente sur plusieurs montagnes : Bromont, Sutton, Orford et Owl’s Head. Enfin, pour se faire une bonne idée de l’identité culturelle et historique de la région, on emprunte le Chemin des Cantons et ses 430 km.

De la Haute-Yamaska à la région des Sources en passant par Memphrémagog et Sherbrooke, ce circuit met l’accent sur le patrimoine anglo-américain de la région, entre autres belles découvertes.


Les immanquables

D’où vient le nom Cantons-de-l’Est ?

• Le nom Cantons-de-l’Est est une traduction de l’expression anglaise « Eastern Townships » utilisée dès la fin du XVIIIe siècle par les colons britanniques, la majorité des Loyalistes étant alors établie dans l’actuelle province de l’Ontario, soit à l’ouest du Québec.
• Le nom Estrie désigne la région administrative, laquelle n’a pas tout à fait les mêmes frontières que la région touristique des Cantons-de-l’Est (les MRC de la Haute-Yamaska et de Brome-Missisquoi en sont exclues).


À voir sur le blog

magazine-automne-2019-quebec-le-mag

Le magazine

Notre nouveau magazine d’automne est arrivé !! Disponible en kiosque en France, Belgique, Suisse et Luxembourg. Également disponible en vente en ligne.

Le seul magazine papier qui vous dévoile le meilleur du QUÉBEC.


Copyrights 2018 Québec le Mag – Mentions légalesCGUCrédits