Le Parc Oméga en hiver

Observation de la faune

Aucun commentaire


Vous ne connaissez pas encore le Parc Oméga ou vous l’avez visité dans ses quartiers d’été ? Voilà déjà deux bonnes raisons de mettre le cap sur cet incontournable de l’Outaouais dès cet hiver. À seulement 1h30 de Montréal et 45 minutes d’Ottawa, vous serez surpris par la richesse de l’univers qui vous attend.


LA FAUNE DE L’HÉMISPHÈRE NORD DANS SES PLUS BEAUX ATOUTS HIVERNAUX

Ah ! L’hiver québécois… Si la grande nature paraît à demi endormie à l’image de certains de ses habitants tels les
 ours, les ratons laveurs et autres rongeurs, il n’en est rien. Au cœur de paysages réinventés par la neige et le froid, la vie palpite dans toute sa diversité.

parc-omega-en-hiver-biche-quebec-le-mag

Biche © Noémie Roy-Lavoie

Le Parc Oméga est la destination parfaite pour s’en rendre compte et observer de près la faune sauvage d’Amérique du Nord dans ses quartiers d’hiver.
 Prairie, forêt, montagne, lac, région boréale : les milieux naturels réunis dans ce parc animalier pas comme les autres se découvrent, comme le reste de l’année, en voiture au gré d’un parcours de 15 km, mais aussi par plusieurs sentiers pédestres. 

Plus de 400 animaux représentant une quinzaine d’espèces de l’hémisphère nord évoluent (pratiquement) librement sur ce territoire qui totalise 800 ha. Certains d’entre eux s’avèrent plus actifs en saison froide et plus faciles à observer, ne serait-ce qu’en suivant leurs traces au sol. C’est alors l’occasion d’admirer les loups arctiques, les renards, les bisons, les impressionnants bœufs musqués ou encore les wapitis et caribous dans leurs plus beaux atours. 

Une immersion hivernale d’autant plus passionnante que le parc réserve d’autres surprises, comme la possibilité d’arpenter le territoire des cerfs et des rennes sur deux sentiers de 2 km dédiés respectivement à la pratique de la raquette et du ski de fond.

N’oubliez pas de vous procurer quelques carottes à l’entrée, nos amis cervidés en sont friands !

parc-omega-en-hiver-bison-quebec-le-mag

Bison © Noémie Roy-Lavoie

LA DIFFÉRENCE OMÉGA

Emmené depuis le début des années 2000 par Olivier Favre, français d’origine lui-même passionné par la nature sauvage et par le Québec, le Parc Oméga n’est pas seulement dédié aux animaux et à leurs habitats naturels. On s’y frotte à tout un pan de la culture du Québec et de son histoire.

Aussi se laisse-t-on captiver par les totems amérindiens qui jalonnent le sentier des Premières Nations, une merveille de promenade pédestre rendant hommage aux onze nations autochtones du Québec. De même que l’Aire de la Colonisation nous ramène au temps de la Nouvelle-France et des coureurs des bois à travers la visite du vieux poste de traite. 

C’est également dans ce vaste secteur du nord du Parc que l’on trouve la ferme d’antan, bâtisse ancestrale parfaitement maintenue dans son jus, avec ses animaux, son potager rustique et la reconstitution plus vraie que nature de l’atelier d’un artiste pas comme les autres, Georges Racicot.

 Voir la vidéo

Et la cabane à sucre ! En mars, on s’offre un tour en traîneau et on y déguste la tire d’érable dans la plus pure tradition. Le signe que l’hiver touche à sa fin. Et qu’une nouvelle période va s’ouvrir pour le Parc Oméga et ses fascinants hôtes. 

Pousser l’immersion ?
 Pour faire prendre à l’expérience un tour encore plus immersif, le Parc Oméga propose plusieurs hébergements rustiques à proximité du territoire des loups. 
Des tipis, tentes prospecteur, cabanes en bois rond, Wi-Tentes (tentes de type yourtes équipées d’un foyer) et une maison sur pilotis sont disposés au cœur de la forêt, autour d’un petit plan d’eau.

La nuit au parc séduit immanquablement par son caractère authentique et écologique (électricité solaire pour l’éclairage, toilettes biologiques…), mais aussi par la qualité des installations et leur confort (literie, poêle à bois, jolis espaces extérieurs).

De quoi transformer une virée passionnante dans le monde des animaux en un séjour nature inoubliable.

parc-omega-en-hiver-loup-artictique-quebec-le-mag

Loup arctique © Noémie Roy-Lavoie

David Lang

Journaliste spécialisé voyage et art de vivre, David se régale avec le Québec depuis près de 15 ans. Après plus de 40 voyages à travers les régions et les saisons de la Belle Province, il devance largement Jacques Cartier et s’avoue toujours aussi bluffé par les expérience et les rencontres à vivre sur ce territoire hors nome. David le rédac’ chef anime une équipe de rédacteurs et de photographes avec qui il partage sa soif de découvertes chez les cousins.

Voir tous les articles de David Lang


Adresses liées

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment :(

Laisser un commentaire