Le Vieux-Québec

Copyright photo : Julien Boullet

Emplacement stratégique pour contrôler les mouvements sur fleuve Saint-Laurent, c’est là que Samuel de Champlain décide de bâtir son fort Saint-Louis, en 1620. Déjà à l’époque, il est décidé que la partie située au sommet du cap Diamant (Haute-Ville), en serait le siège militaire, administratif et religieux, tandis que celle au niveau du fleuve (Basse-Ville) serait laissée aux commerçants et autres artisans. L’édification des fortifications débute au XVIIe siècle et s’achève en 1832 avec la fameuse citadelle (que l’on doit aux Anglais – certes, dans un style Vauban).

Fait marquant, haute et basse villes ont conservé leur vocation première jusqu’à aujourd’hui. Ainsi, la vibrante et trépidante Basse-Ville est principalement connue sous le nom de quartier Petit Champlain, siège, notamment, de la fameuse place Royale et d’extraordinaires bâtisses pour la plupart du XIXe siècle, tandis que la Haute-Ville (accessible par l’escalier Frontenac ou par funiculaire) est demeurée le centre politique et administratif de la ville et du Québec, dont l’hôtel de ville et la colline parlementaire. On y trouve également un riche patrimoine religieux, dont le Séminaire de Québec, le couvent des Ursulines ou encore le monastère des Augustines et l’Hôtel-Dieu. C’est également dans la Haute-Ville que se situe la forteresse du Vieux-Québec, aussi appelée « Gibraltar d’Amérique », qui abrite aujourd’hui le Musée Royal du 22e Régiment, la fabuleuse citadelle accotée aux jardins des plaines d’Abraham, le premier parc historique national du Canada, inauguré en 1908 pour le tricentenaire de la ville.

C’est là que les troupes françaises devaient abandonner leurs colonies aux Anglais, en 1759. Le Vieux-Québec a été élevé, en 1985, au rang de Joyau du patrimoine mondial par l’Unesco.

Notre avis

Les mots manquent pour décrire l’atmosphère qui règne ici, cette espèce d’effervescence bienheureuse, comme une bulle anachronique et inattendue coincée ici par on ne sait quel sortilège. Le Vieux-Québec est bien plus qu’un simple quartier : il est le témoin de l’histoire de l’Amérique moderne, un endroit où l’on flâne, qui se hume, que l’on effleure et que l’on vit ; un endroit à certains égard si familier et pourtant si distant, comme la relique de temps oubliés, le sanctuaire commun de cette partie du monde. C’est le quartier le plus visité de la province. Magique et surréaliste.

Saisons d’ouverture :

  • Printemps
  • Été
  • Automne
  • Hiver

Horaires :

lundi24/7

mardi24/7

mercredi24/7

jeudi24/7

vendredi24/7

samedi24/7

dimanche24/7



Services

Boutiques
Restaurants
Funiculaire
Commerces
Musées

Les incontournables

Les Fortifications et la Citadelle
La Basilique-Cathédrale Notre-Dame de Québec
La Cathédrale Holy Trinity
L’Escalier Casse-Cou et la Côte de la Montagne
Petit Champlain et Place-Royale