7 conseils pour un road trip inoubliable 
et responsable dans l’est du Québec

Plein air

Aucun commentaire


Vous souhaitez construire l’itinéraire parfait dans l’est du Québec sous le signe du spectaculaire et du durable ? Suivez nos coups de cœur !

L’est du Québec, c’est un territoire géant, c’est le Saint-Laurent qui devient mer, ce sont des îles, des montagnes, un fjord, des lacs et des forêts à perte de vue, c’est le cachet exceptionnel de la capitale historique, tout un art de l’accueil et une mosaïque de cultures, dont celles Nations autochtones. C’est aussi une multitude d’activités à vivre dans le plus grand respect du patrimoine naturel et humain, comme y invitent aujourd’hui de nombreux forfaits responsables et itinéraires responsables. Voici six grandes balises en forme de recommandations afin de ne rien manquer d’essentiel dans un road trip au départ de Québec.

Faire le plein de souvenirs et de bon temps à Québec

Ancienne capitale de la Nouvelle-France, notre camp de base pour partir à la découverte de l’est du Québec est également le point de départ d’une histoire unique en Amérique. Le Vieux-Québec est un bijou classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, il est donc impensable de ne pas aller écouter les histoires que racontent ses belles pierres. De la basse-ville, où trouver le Vieux-Port et l’enchanteur quartier du Petit-Champlain, jusqu’au sommet du cap Diamant, dominé par le célèbre du Château Frontenac et où s’étendent les plaines d’Abraham, le voyage dans le temps est impressionnant et éclairant. Il devient même captivant quand on découvre le Lieu historique national des Fortifications-de-Québec. Les visites guidées nous ramènent à l’époque des régiments français puis britannique, dévoilant les secrets du développement de l’unique cité fortifiée du continent au nord du Mexique. L’arrondissement historique de Québec est un extraordinaire concentré de richesses patrimoniales, mais aussi un prodigieux réservoir de bon temps, avec son atmosphère romantique, ses galeries, boutiques et ses bonnes adresses gourmandes : laissez-vous inspirer par nos bonnes pistes dans le Vieux-Québec.

Parmi les grands atouts de la capitale de la province, il y a aussi cette proximité inestimable avec la nature aux alentours. La région est truffée d’attraits à mettre au programme avant de vous lancer dans votre road trip. Contempler sous tous les angles possibles des chutes plus hautes que celles du Niagara ? On s’arrête au très spectaculaire Parc de la Chute-Montmorency, par exemple avant d’aller se promener sur la délicieuse Île d’Orléans…

parc-chute-montmorency-roadtrip-responsable-au-quebec-quebec-le-mag

© Parc de la Chute Montmorency

Prendre bien d’autres rendez-vous avec l’histoire de la province

Le patrimoine du Vieux-Québec a éveillé votre curiosité ? Sachez qu’un éventail de rencontres avec la mémoire de la province vous attendent dans l’est du Québec, sur ces terres où l’aventure de l’Amérique française commença en 1534 avec l’arrivé de Jacques Cartier.

Vieux postes de traite des fourrures, lieux de batailles historiques, patrimoine religieux et militaire, stations de phare bordant le Saint-Laurent, bâtiments témoins de l’âge d’or de la pêche, de la foresterie ou encore de l’industrie papetière… Ces sites où conservation rime avec transmission jalonnent le parcours dans toutes les régions, et certains s’avèrent particulièrement émouvants. Empruntez par exemple la traverse pour la Grosse-Île afin d’explorer le Lieu historique national de la Grosse-Île-et-le-Mémorial-des-Irlandais. On y dévoile le quotidien de ce que fut, de 1832 à 1937, une station de quarantaine sanitaire pour des milliers d’immigrants européens souhaitant rejoindre le Nouveau Monde. Remarquablement mis en valeur, les bâtiments d’époque sont le théâtre d’un parcours poignant dans les pas de ces femmes et de ces hommes. À travers les animations et l’interprétation des guides, l’histoire devient vivante, comme vous le constaterez dans d’autres lieux historiques nationaux de Parcs Canada à inclure absolument au carnet de voyage.

grosse-ile-roadtrip-responsable-au-quebec-quebec-le-mag

Grosse-île © Stéphanie Allard / Tourisme Chaudière-Appalaches

Revenir aux sources grâce aux expériences autochtones

Dans l’est du Québec, le voyage dans le temps ne connaît pas de limites grâce à l’héritage millénaire des communautés autochtones. Hurons-Wendat, Innus ou encore Micmacs vous accueillent au cœur de leurs communautés pour des moments de partage et de transmission culturelle uniques, notamment dans les musées et les sites d’interprétation autochtones, à l’occasion d’un pow-wow ou d’un festival de contes et légendes.

Le tourisme autochtone, c’est aussi la découverte des modes de vie traditionnels de ces anciens peuples nomades : dormir sous un tipi, une maison longue ou un wigwam, déguster le pain bannique et les saveurs de la forêt boréale, découvrir les techniques ancestrales de chasse et de pêche ou la médecine traditionnelle amérindienne sont au programme. Enfin, ces précurseurs de l’écotourisme nous invitent à des aventures authentiques au contact de la nature à travers toute une gamme d’activités de plein air en forêt ou sur l’eau : kayak, canot et rabaska sont d’origine autochtone, tout comme la raquette et le traîneau à chiens. Vous ne trouverez pas meilleurs guides pour randonner dans les grands espaces nordiques jusqu’à la toundra arctique, et pour observer la faune sauvage, de l’ours noir au caribou en passant par les baleines, par exemple à bord des Zodiac de la compagnie innue Croisières Essipit.

On vous invite à enrichir votre séjour d’un maximum d’expériences autochtones !

site-micmac-gespeg-roadtrip-responsable-au-quebec-quebec-le-mag

© Marilou Levasseur / Site d’interprétation micmac de Gespeg

Vivre la grande nature en prise directe dans les parcs nationaux

Ils sont par essence des bijoux de tourisme durable et responsable. Dédiés à la conservation et à la mise en valeur des milieux naturels, les parcs nationaux représentent d’infinis réservoirs de biodiversité, de paysages, de connaissances, mais aussi d’aventures et d’émotions. Bref, des destinations où vivre intensément le Québec des grands espaces par le biais d’activités éducatives ou de plein air diversifiées. Les régions de l’est du Québec sont particulièrement bien dotées en parcs nationaux. Ces derniers offrent la possibilité de s’immerger et de s’amuser dans des milieux très différents : côté mer au parc national du Bic ou au parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé ; au cœur d’une impressionnante vallée glacière à portée de la ville de Québec au parc national de la Jacques-Cartier ; auprès d’une véritable mer intérieure, le lac Saint-Jean, au parc national de la Pointe-Taillon ; au cœur d’un fjord vertigineux au parc national du Fjord-du-Saguenay ; ou encore sur les fabuleux reliefs de Charlevoix au parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie. Et ce ne sont que quelques exemples !

D’ailleurs, si vous aimez randonner en montagne, on ne saurait trop vous conseiller le parc national de la Gaspésie : 25 sommets de plus de 1000 mètres et des rencontres garanties au détour des sentiers avec l’impressionnant orignal, densément présent dans le secteur. En plus d’une foule d’activités d’interprétation et de plein air, dont l’observation de la faune et de la flore, la randonnée pédestre ou le kayak de mer, ces parcs regorgent d’options pour habiter littéralement les grands espaces, dans des hébergements nature qui se fondent dans l’environnement en mode prêt-à-camper. Laissez-vous inspirer par nos bonnes pistes dans les parcs nationaux de l’est du Québec.

parc-hautes-gorges-de-la-rivere-malbaie-roadtrip-responsable-au-quebec-quebec-le-mag

Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie © Mario Faubert / Tourisme Charlevoix

Choisir la meilleure destination au monde pour épier les baleines

En parlant de nature, d’aventure, d’animaux et de parc nationaux, savez-vous que l’est du Québec est l’un des meilleurs endroits au monde pour observer une diversité d’espèces de mammifères marins, et même le seul spot de la planète où l’on peut observer la baleine bleue – le plus gros animal existant sur Terre – depuis la rive ? Au rang des expériences les plus marquantes à vivre au Québec, les excursions aux baleines battent leur plein au cœur de l’été, alors que les plus grands mammifères de la planète ont parfois fait des milliers de kilomètres pour venir faire bombance dans les eaux du parc marin du Saguenay–Saint-Laurent, à la confluence du fjord du Saguenay et de l’estuaire maritime du Saint-Laurent.

En plus d’être un des plus beaux villages du Québec, Tadoussac devient alors la capitale des croisières aux baleines, mais de magnifiques observations peuvent être faites sur toute la route des Baleines, en Côte-Nord, ainsi qu’au large des côtes de Charlevoix, de la Gaspésie ou du Bas-Saint-Laurent. Les Croisières AML sont un excellent choix pour vivre cette expérience sensationnelle à fleur d’eau, que cela soit à bord d’un Zodiac ou d’un bateau d’observation. Là encore, spectacle rime avec durable. La compagnie numéro 1 de croisières sur le Saint-Laurent est aussi un pionnier de la protection de ce précieux patrimoine naturel, en tant que membre de l’Alliance Éco-Baleines qui réunit Parcs Canada, la Sépaq et le Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins pour favoriser des pratiques responsables lors des excursions et protéger cette fabuleuse biodiversité.

croisiere-baleine-roadtrip-responsable-au-quebec-quebec-le-mag

Croisières aux baleines avec AML © Marc Loiselle / Le Québec maritime

Opter pour des activités certifiées Écotourisme

Vous l’aurez compris, l’invitation à jouer dehors dans le plus grand respect de la nature est permanente dans les régions de l’est du Québec. En dehors des activités à vivre dans les parcs nationaux, il existe un réseau d’entreprises à suivre les yeux fermés pour s’offrir des moments d’aventure à la fois sécuritaires, qualitatives, responsables et durables.

Ces professionnels accrédités Écotourisme sont réunis au sein de Québec Aventure Plein Air, qui couvre un nombre impressionnant de destinations et d’activités variées, du kayak de mer à l’observation de la faune en passant par la randonnée pédestre ou l’hébergement insolite en peine nature.

On adore par exemple cette activité en plein essor dans l’est du Québec, parce qu’elle tire parti de reliefs impressionnants pour procurer des sensations à mi-chemin entre la randonnée panoramique et l’escalade : c’est la via ferrata. Quel que soit votre niveau, vous pouvez par exemple vous lancer sur ces parcours guidés le long des parois vertigineuses du fjord du Saguenay avec Parcours Aventures. Une manière spectaculaire de crapahuter dans les paysages !

cap-jaseux-roadtrip-responsable-au-quebec-quebec-le-mag

Parc Aventure Cap Jaseux

Explorer le Saint-Laurent par ses deux rives sans oublier ses îles

L’est du Québec couvre un territoire gigantesque où les options de road trips de différentes durées sont pratiquement illimitées.

Au départ de Québec, vous pouvez choisir d’explorer la rive nord du Saint-Laurent à la découverte des attraits du Saguenay–Lac-Saint-Jean, de Charlevoix et de l’immense Côte-Nord jusqu’aux confins du Québec maritime. Vous pouvez aussi bien viser les charmes de la rive sud, de la région de Chaudière-Appalaches jusqu’à la pointe de la Gaspésie en passant par le doux Bas-Saint-Laurent. Les traversiers permettent de franchir le fleuve et l’estuaire en différents endroits, ce qui décuple encore les possibilités d’itinéraires responsables dans l’est du Québec. Un conseil : n’oubliez pas les îles du Saint-Laurent ! Du fleuve qui lèche les pieds du Vieux-Québec jusqu’à l’immensité du golfe, elles sont des milliers à surgir des flots du Saint-Laurent. Beaucoup d’entre elles conservent des trésors de patrimoine historique ou naturel, et souvent distillent un cachet et un art de vivre bien qui leur appartient, à l’image des Îles de la Madeleine, ces perles de culture acadienne aux falaises de grès rouge et aux plages de sable fin. Sans forcément partir si loin, la découverte avec la Société Duvetnor de l’archipel du Pot à l’Eau-de-Vie et de l’île aux Lièvres, au Bas-Saint-Laurent, est un must d’évasion et d’écotourisme. Un coup de cœur parmi de nombreuses activités pour vivre le Saint-Laurent et les îles du Québec, qui vous laisseront, on vous le garantit, des souvenirs indélébiles de votre road trip dans l’est du Québec.

sentier-iles-de-la-madeleine-quebec-le-mag

Vents et Marées @Paddle Tales, Le Québec maritime

David Lang

Journaliste spécialisé voyage et art de vivre, David se régale avec le Québec depuis près de 15 ans. Après plus de 40 voyages à travers les régions et les saisons de la Belle Province, il devance largement Jacques Cartier et s’avoue toujours aussi bluffé par les expérience et les rencontres à vivre sur ce territoire hors nome. David le rédac’ chef anime une équipe de rédacteurs et de photographes avec qui il partage sa soif de découvertes chez les cousins.

Voir aussi les articles de David Lang


Adresses liées

Articles liés

Comments

No comments yet :(

Laisser un commentaire