Faire durer le plaisir au parc national de la Jacques-Cartier

Plein air

Aucun commentaire


Situé à une demi-heure seulement de la ville de Québec, le parc national de la Jacques-Cartier ne connaît pas l’hibernation. Si l’été est propice aux activités les plus variées, l’hiver est aussi vecteur de découvertes et de sorties. Avec quelques nouveautés cette année.

La vallée glaciaire qui le traverse a forgé sa réputation, telle une signature paraphant un tableau. Et rien de tel qu’une randonnée sur son populaire Sentier des Loups – enrichi d’une nouvelle section de 3 km (aller) – pour en mesurer la beauté, avec un panorama, ô combien spectaculaire, qui a valeur d’offrande une fois parvenu au belvédère du sommet. C’est un fait : en été comme en hiver, le parc national de la Jacques-Cartier enchante.

La saison blanche est une belle occasion de le découvrir ou de l’apprécier sous un nouveau jour. Entre les activités proposées sur place et les offres d’hébergements, la tentation est grande d’en profiter pleinement sur ce territoire chargé d’histoire.

parc-national-jacque-cartier-quebec-sentier-randonnees-hiver-quebec-le-mag

Point de vue sentier Les Loups © Rene-Martin Trudel

IMMERSIONS GUIDÉES

Comme pour les autres parcs gérés par la Sépaq (Société des établissements de plein air du Québec), l’hiver n’est pas synonyme d’hibernation à la Jacques-Cartier, avec une panoplie d’activités grisantes comme le fatbike, ce vélo aux pneus surdimensionnés qui connaît un engouement croissant. Neuf de ces singulières montures seront disponibles à la location, dès le 1er décembre, pour parcourir plus de 20 kilomètres de pistes aménagées. Ajoutons le ski nordique, l’incontournable randonnée en raquettes (bien lotie, avec près de 80 km de sentiers), mais aussi, pour la première fois, de la trottinette des neiges, le long d’une boucle de 750 mètres.

L’édition hivernale 2018-2019 marquera aussi le retour de l’activité guidée « Tire-toi une bûche (5 janvier au 31 mars), mélange alléchant de virée nocturne en raquettes et de dégustation de produits du terroir (bières et saucisses), avec pour enrober le tout quelques contes ramenant les participants au temps des draveurs et bûcherons qui occupaient cette vallée enchanteresse. Son histoire résonnera également au cours d’une autre activité, présentée pour la première fois cette année, du 6 janvier au 31 mars.

Baptisée « Mon pays c’est l’hiver », celle-ci sera l’occasion de découvrir, en compagnie d’un guide-naturaliste, comment l’homme s’est adapté au fil des siècles aux rigueurs de cet hiver québécois immortalisé par Gilles Vigneault, et notamment les Premières Nations, qui venaient y chasser.

Quelques évènements spéciaux jalonneront aussi la saison blanche, comme le festival hors-piste, programmé le 9 mars, ou encore la semaine carnavalesque, qui s’annonce aussi festive que sucrée du 8 au 17 février (avec des navettes au départ de Québec). Sans oublier, autre nouveauté, ces quatre samedis placés sous le signe de la lumière, où il sera par exemple possible de glisser aux flambeaux, de pédaler à la frontale ou de vivre une randonnée guidée au clair de lune !
Rendez-vous les 26 janvier, 2 et 9 février, ainsi que le 9 mars.

parc-national-jacque-cartier-quebec-fatbike-hiver-quebec-le-mag

Fatbike © René-Martin Trudel

PROLONGER LE PLAISIR

Que ce soit pour un week-end ou un séjour plus long, le parc national de la Jacques-Cartier dispose de plusieurs types d’hébergements, dont les très appréciés chalets EXP (une dizaine d’unités), prévus pour accueillir deux personnes. Bercées par le flot de la rivière Jacques-Cartier, toute proche, ces unités tout équipées se distinguent par leur surface vitrée généreuse qui accentue le sentiment de communion avec la nature.
Le confort est aussi de mise dans les cinq yourtes, chauffées au poêle à bois, aménagées pour recevoir de deux à quatre personnes, grâce à des lits gigognes.
Moins équipés mais tout aussi authentiques sont les camps rustiques – sept au total – très prisés des randonneurs au long cours, qui se résument à des lits superposés (quatre places), un poêle à bois et une table de pique-nique.
Et ce n’est pas tout puisque l’offre d’hébergement a été bonifiée avec la construction de 5 chalets Écho (pour 4 personnes), dont la location sera effective à compter du 20 décembre. Avec là encore une belle luminosité intérieure pour inviter la nature à sa table.

 

Pour en savoir plus sur ce parc, ses activités et les différents tarifs.
Information : 1 800 665-6527 (numéro gratuit).

Olivier Pierson

Journaliste depuis une vingtaine d'années, Olivier a œuvré en France au sein de la presse quotidienne régionale, traitant de sujets aussi divers et variés que le sport, la politique ou les faits divers... C'est désormais à la culture et au tourisme de plein air que ce fondu de marche consacre la majeure partie de son temps, toujours friand de découvertes et de rencontres, mais aussi de nouvelles expériences !

Voir tous les articles de Olivier Pierson


Adresses liées

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment :(

Laisser un commentaire