Parc de la caverne du trou de la fée

Copyright photo : Tourisme Saguenay Lac-Saint-Jean

Au terme d’un chemin de terre, dans un paysage où le temps semble s’être arrêté, une grande maison blanche aux volets bleus, flanqué d’une vaste terrasse couverte où l’on sait déjà que l’on fera un tour – après.

À l’intérieur, le temps aussi s’est arrêté. Une maquette sous cloche du site nous donne un premier aperçu de ce qui nous attend : 3 expériences assez surréalistes dans un écrin étonnamment préservé de nature saguenaise.

Première expérience, la randonnée sur les sentiers partiellement aménagés du parc, à la fois très accessibles et gratifiants, tant les points de vue aménagés sur la forêt, le canyon et la rivière Métabetchouane sont beaux. Plusieurs boucles sont possibles, qui se joignent et s’enlacent, selon le temps que l’on peut y consacrer – et le niveau d’impatience de passer à la seconde expérience : la visite d’une caverne naturelle de 68 mètres de fond, dont on visite les 3 chambres comme des spéléologues aguerris, en casque et avec un guide aussi habité que passionnant. On en apprend d’ailleurs davantage sur le site exceptionnel du parc, notamment de l’impressionnante chute en cascade qui écume en contrebas et de l’ancien barrage de 1920, que l’on a traversé pour entamer l’ascension vers la caverne. Sur les ruines de l’ancienne station hydro-électrique, le parc a bâti un parcours d’interprétation de 60 panneaux didactiques, qui accompagnent les visiteurs tout au long de leur promenade.

C’est la troisième expérience à vivre sur le site. Il en existe une quatrième, expérience : les tyroliennes. Fort heureusement fermées à notre venue, elles vous font traverser la rivière à 50 mètres au-dessus du vacarme des flots impétueux.

Notre avis

Les mots manqueraient presque pour dire combien on apprécie cet endroit à la fois atypique, surprenant et à la majesté si pleine d’humilité. On aime la géométrie variable d’un lieu dans lequel il est possible de passer 2h aussi bien que la journée, de même que le plaisir que l’on prend à se promener, seul ou en famille.
On aime l’accueil, si généreux en histoires et autres légendes locales (il vous appartient de découvrir l’origine du nom « Trou de la Fée »…). Parmi les projets notoires en développement : des chalets en location sur le site, pour prolonger la magie, de même qu’un espace multimédia immersif, dont l’ouverture au public est prévue pour la fin de l’été 2018.

Saisons d’ouverture :

  • Printemps
  • Été
  • Automne
  • Hiver

Horaires :

lundi24/7

mardi24/7

mercredi24/7

jeudi24/7

vendredi24/7

samedi24/7

dimanche24/7



Services

Ateliers pédagogiques
Tarif de groupe sur réservation (20 personnes et plus)
Passeport saisonnier
Cartes de débit acceptées
Chiens tolérés en laisse (sauf caverne)
Site non-adapté aux poussettes

Jours et horaires d’ouverture

Parc et caverne : tous les jours
16-20 août, 9h-19h ; 21 août-Action de Grâce : 10h-18h
Visites en soirée (parc seul) : vendredi-samedi, 18h-21h (après la Fête du Travail)
Tyrolienne : du 24 juin à la Fête du Travail

Tarifs (taxes incluses)

Caverne + parc + tyrolienne : 12 ans +, 40 $ ; 8-11 ans, 27,50 $
Parc + tyrolienne : 12 ans +, 35 $ ; 8-11 ans, 24 $
Caverne + parc : 12 ans +, 20 $ ; 5-11 ans, 12,50 $
Parc : 12 ans +, 15 $ ; 5-11 ans, 9 $
Tyrolienne : 12 ans +, 25 $ ; 8-11 ans, 20 $

Attention : pour des raisons de sécurité, la tyrolienne est réservée aux 8 ans et plus, dont le poids se situe entre 40 kg minimum et 100 kg maximum. Les enfants entre 8 et 14 ans devront être accompagnés.