10 expériences à vivre cet été au Témiscouata

Plein air

Aucun commentaire


Cap sur la douce région du Bas-Saint-Laurent et son arrière-pays bucolique à souhait. On sort des sentiers battus à la rencontre d’une destination idéale pour décrocher et prendre du bon temps. Avec ses forêts, ses grands lacs et son terroir généreux, le Témiscouata réserve de belles découvertes. On vous présente 3 coups de cœur et 7 bonnes pistes pour un été 100 % plaisir au Témiscouata.

Se mettre au vert au parc national du Lac-Témiscouata

La nature qui s’épanouit ici sur 176,5 km2 entoure le majestueux lac qui donne son nom à ce jeune parc national. Le lac Témiscouata ainsi que les lacs Touladi prêtent leurs surfaces à de multiples activités nautiques (kayak, canot, rabaska, planche à pagaie, pédalo) et leurs rives à la baignade et à la détente.

Outre la randonnée pédestre, l’observation de la faune est un incontournable pour épier cerfs de Virginie, orignaux et castors, sans oublier l’emblème animalier du parc national du Lac-Témiscouata, le pygargue à tête blanche. Les expériences de découverte et d’interprétation sont passionnantes sur ce territoire marqué par près de 10 000 ans d’occupation humaine. Un tour au Jardin des Mémoires, un atelier de taille de pierre, d’artisanat amérindien ou la participation à des fouilles archéologiques vous sensibiliseront à ce précieux patrimoine. Un de nos secteurs préférés est le sentier des « Curieux de nature », qui jouxte le camping du Grand-Lac-Touladi. Petits et grands apprécient ce parcours ponctué de jeux et de stations de découverte évoquant, entre autres, l’histoire des draveurs, la présence autochtone ou encore l’œuvre des infatigables castors. Campings, hébergements de prêt-à-camper et refuges permettent de prolonger cette belle immersion au vert.

petit-temis-velo-experience-temiscouata-quebec-le-mag

Parc linéaire interprovincial Petit Témis © Marie-Josée Dubé

Pédaler, marcher et camper le long du Petit Témis

Aménagé sur une ancienne emprise ferroviaire, le parc linéaire interprovincial Petit Témis relie Rivière-du-Loup à Edmundston au Nouveau-Brunswick.

Cette piste de graviers de 134 km n’est autre que le premier réseau cyclable interprovincial au Canada. Avec son parcours entre villes, villages, lacs et forêts et ses nombreuses haltes, c’est le moyen parfait d’explorer à son rythme le Témiscouata en été. On aime spécialement parcourir les 28 km qui séparent Cabano et Dégelis. Cette portion de la section sud du Petit Témis traverse la municipalité de Témiscouata-sur-le-Lac et multiplie les points de vue en longeant le magnifique lac Témiscouata. On franchit quelques jolis ponts de bois, tandis que des attraits, des auberges et des escales gourmandes s’enchaînent tout au long du parcours, accessible aux marcheurs et aux cyclistes de tous niveaux. Dans le Témiscouata, deux sites de camping rustique bordent par ailleurs la piste : la camping du Ruisseau Beaulieu à Saint-Honoré et le camping de l’Observatoire à Saint-Louis-du-Ha! Ha!

Goûter aux plaisirs balnéaires au Camping Plage Pohénégamook

Parmi les grandes étendues d’eau douce de la région, le lac Pohénégamook est un autre secret bien gardé du Témiscouata. Il est connu pour abriter son propre « monstre du Loch Ness », le légendaire Ponik, mais aussi pour sa grande plage de sable fin qui figure parmi les dix plus belles plages du Québec.

C’est ici qu’on trouve le Camping Plage Pohénégamook, notre sésame pour séjourner et jouer autour et sur cette perle lacustre. L’ambiance y est familiale et la carte d’activités permet d’alterner détente sur la plage ou sur la grande terrasse du pavillon et aventures nautiques, en louant par exemple une planche à pagaie (SUP), un kayak, ou un canot. Des soirées contes et légendes sont aussi programmées par ce camping comptant pas moins de 81 emplacements. Avis aux enfants, vous pourrez vous amuser des heures sur le plus grand jeu gonflable du Québec !

camping-plage-pohenegamook-experience-temiscouata-quebec-le-mag

Camping Place Pohénégamook © Patrick Noël

7 bonnes pistes bonus !

Pas de place pour l’ennui au Témiscouata, qui nous réserve bien d’autres surprises. Férus d’astronomie ? Rendez-vous à Saint-Louis-du-Ha! Ha! pour découvrir le site d’Aster, organisme d’interprétation scientifique, à la fois musée et observatoire pour épier les merveilles de l’Univers. Les curieux d’histoire et de patrimoine peuvent foncer à La Vieille Gare de Rivière-Bleue, qui relate l’histoire du chemin de fer dans la région dans un lieu patrimonial remarquablement conservé et accueillant (centre d’artisanat, galerie d’art et café sur place). La visite du Fort Ingall est une autre option pour remonter le temps et découvrir la reconstitution d’une fortification britannique érigée en 1839 au bord du lac Témiscouata durant un conflit frontalier entre les États-Unis et le Canada.

domaine-acer-experience-temiscouata-quebec-le-mag

Domaine Acer © Axelle Dandelot

Notez qu’à proximité, la Traverse du lac Témiscouata permet de relier la ville de Témiscouata-sur-le-Lac au village de St-Juste-du-Lac. Cette agréable traversée d’un quart d’heure vous mettra peut-être l’eau à la bouche pour partir à la rencontre des merveilleux artisans du terroir régional. Le Domaine Acer est un immanquable. Bien plus qu’une cabane à sucre, cet ÉCONOMUSÉE® de l’érable s’est spécialisé dans la production de boissons alcoolisées uniques à partir de l’eau d’érable fermentée et vinifiée, entre autres délicieux produits sucrés. La visite est passionnante et la dégustation vous épatera, tout comme celle des délices fromagers de la Fromagerie Le Détour, dont plusieurs productions à base de lait de vache, de brebis et de chèvre ont reçu des prix internationaux. Une autre bonne adresse pour dénicher de savoureux produits régionaux mettant en scène le meilleur de la nature ? Située à Lejeune, ViV-Herbes est une herboristerie artisanale connue pour ses préparations naturelles issues des plantes médicinales et aromatiques qui s’épanouissent dans ses jardins. On peut visiter ces derniers et y pique-niquer, sans oublier de faire un tour à la boutique champêtre. Encore un lieu qui nous veut du bien !

David Lang

Journaliste spécialisé voyage et art de vivre, David se régale avec le Québec depuis près de 15 ans. Après plus de 40 voyages à travers les régions et les saisons de la Belle Province, il devance largement Jacques Cartier et s’avoue toujours aussi bluffé par les expérience et les rencontres à vivre sur ce territoire hors nome. David le rédac’ chef anime une équipe de rédacteurs et de photographes avec qui il partage sa soif de découvertes chez les cousins.

Voir aussi les articles de David Lang


Articles liés

Comments

No comments yet :(

Laisser un commentaire