S’évader dans les parcs nationaux

Plein air

Aucun commentaire


Il est temps de renfiler vos souliers de marche pour une excursion hors du commun. Et pour cela, rien de tel que prendre un peu de hauteur dans les parcs nationaux du Québec.

Nous sommes tous d’accord pour dire qu’une randonnée, c’est bien ; mais une randonnée jalonnée de points de vue à vous donner des frissons, c’est mieux.

Justement, sentiers et panoramas au cœur d’environnements naturels protégés sont l’un des traits caractéristiques des parcs nationaux du Québec. Que vous soyez à la recherche d’une promenade familiale ou d’une expédition de plusieurs jours, les chances de vous tromper sont minces. Pour autant, on ne résiste pas à vous révéler quelques-uns des joyaux du plein air québécois, au sens noble du terme. De la Gaspésie à l’Estrie, remontez le Saint-Laurent au gré des parcs nationaux et suivez le guide !

AU BOUT DU MONDE, au parc national de la GASPÉSIE

Du parc national de la Gaspésie, les amateurs de randonnées sensationnelles connaissent bien les monts Albert, Xalibu et Jacques-Cartier, dont les surprises ne se limitent pas aux paysages, tant la faune est ici maîtresse des lieux. Le parc a fêté son 80 anniversaire avec l’ouverture d’un nouveau sentier, nommé « Rivière-Cascapédia ». Très accessible et long de 1,7 km seulement, il vous plongera au cœur de la forêt mature, jusqu’au ruisseau aux Saumons.

parc-national-de-la-gaspesie-quebec-le-mag

© Nicolas Garbay

les parcs nationaux autour de CHARLEVOIX

Contre toute attente, ce sont bien des paysages de taïga et de toundra qui vous attendent aux Grands-Jardins, l’un des deux parcs nationaux que compte Charlevoix. La raison ?

Le fameux astroblème, un cratère météoritique à qui l’on doit une richesse faunique qui vaut à la région le titre de Réserve de biosphère de l’UNESCO. Si les extraordinaires sentiers du parc national des Grands-Jardins, dont le Mont-du-Lac-des-Cygnes et la Chouenne, sont de niveau intermédiaire à difficile, les férus d’aventure et de souffle court seront servis sur le sentier de l’Acropole des Draveurs, au parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie. Ses 800 mètres de dénivelé avalés en 5 km à peine (11,2 km aller retour) valent le détour…

parc-national-des-hautes-gorges-de-la-malbaie-quebec-le-mag

Vue aérienne © Parc National des Hautes-Gorges-de-la-Malbaie

le parc national de la Jacques-Cartier près de Québec

Imaginez l’une des vallées glaciaires les plus spectaculaires de la province, au milieu de laquelle coule une rivière qui donne son nom à ce parc national de la Jacques-Cartier, situé à 30 minutes à peine de la ville de Québec. Cette rivière, on l’arpente en canot ou on l’observe du haut de plateaux rocheux, à 550 m d’altitude.

Au total, ce sont plus de 100 km de sentiers de tous les niveaux, dont certains ouverts toute l’année, que l’on emprunte au gré d’une nature changeante au fil de l’ascension. Parmi les sentiers mythiques du parc, Le Scotora et ses 8 km jusqu’au lac Saint-Jean, autrefois emprunté par les Amérindiens.

parc-de-la-jacques-cartier-automne-quebec-le-mag

Canoë au coeur du Parc National de la Jacques-Cartier © Mylène Aubert

virée AU parc national du MONT-MÉGANTIC

Nous voici à présent dans le sud-est du Québec, où la flore foisonnante est une nouvelle invitation à la contemplation autant qu’au dépassement de soi. Parmi les infinies possibilités de promenades dans le parc national du Mont-Mégantic, le sentier des Escarpements est particulièrement prisé des randonneurs.
Situé au cœur du secteur de Franceville et de ses 15 km de chemins balisés, le spectacle y est permanent et immersif, des mousses qui enveloppent les formations rocheuses aux panoramas qui s’ouvrent sans prévenir au détour d’un virage. Des crêtes de la montagne à la vallée du ruisseau de la montagne, vous aurez peut-être la chance de vous arrêter vous rafraîchir dans les eaux glacées de l’une des cascades qui jalonnent le parcours.

Vous en voulez encore ? Comme nous vous comprenons…

parc-national-du-mont-megantic-cantons-de-lest-quebec-le-mag

Point de vue automnal © Denis Poulin / Québec original

Il est impossible de faire état de tous les joyaux que vous réservent les 1200 km de sentiers des parcs nationaux du Québec. Toutefois, comment résister à vous en révéler quelques beaux représentants supplémentaires… Comme le sentier de la Chute-aux-Rats (parc national du Mont-Tremblant), qui nous mène au sommet de la chute éponyme, à 17 mètres du sol. Ou encore le nouveau sentier des Curieux de nature (parc national du Lac-Témiscouata), destiné aux jeunes publics et dont les six stations sont autant de défis physiques et découvertes qui leur sont proposés. Le Québec des parcs nationaux vous attend dans toute sa diversité.

À vous d’en profiter à votre rythme !

Basile Moratille

Peu importe la distance à parcourir, tant qu’à l’arrivée l’attend un bout de lac où rafraichir sa bière de micro, un fromage local et une bonne jaserie. Québécois d’adoption depuis plusieurs années, Basile s’emploie à éviter les petites cases. Ce qu’il affectionne, c’est le terrain. Une photo acquise de haute lutte et les rencontres impromptues, humaines ou animales ; une viande jetée sur le feu qui crépite et une nuit à deviner quel peut bien être l’animal qui grogne devant la tente. Le rêve d’une vie simple qu’il aime transmettre aux touristes autant qu’aux immigrants et aux nouveaux arrivants au Québec !

Voir tous les articles de Basile Moratille


Adresses liées

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment :(

Laisser un commentaire