Un hiver extra large dans les parcs du Nunavik

Le blog

Aucun commentaire


C'est le genre d'endroit à vous maintenir éveillé des heures tellement c'est beau. Avec ses paysages hors norme et sa culture autochtone millénaire, le Nunavik promet une expérience unique et authentique. L'hiver, l'aventure se déploie dans des parcs plus étourdissants les uns que les autres. Le Grand Nord québécois, ça ne se raconte pas... ça se vit !

Honneur, pour commencer, à ceux qui l’habitent depuis des millénaires. Dire que les Inuit font partie du paysage du Nunavik est un euphémisme. Plus de 4 000 ans que ce peuple autrefois nomade respire et habite ce territoire de superlatifs presque aussi grand que la France (500 000 km2). Désormais établie en communautés, cette nation autochtone du Canada arctique est à la fois la protectrice et l’ambassadrice d’une nature avec laquelle elle a toujours vécu en harmonie, puisant dans ses ressources étendues de quoi se nourrir, s’habiller et se loger.

À l’heure où la question environnementale est sur toutes les lèvres, le respect que portent les Nunavimmiut à la terre nourricière est une source d’inspiration. Il flotte sur cet impressionnant territoire un parfum d’héritage, où les valeurs ancestrales et les savoir-faire se transmettent de génération en génération.

hiver-au-nunavik-motoneige-parc-nunavik-quebec-le-mag

Parc national du Kuururjuaq © Olivier Paradis

Le nunavik : des paysages renversants

Parler du Nunavik [qui signifie « la grande terre » en inuktitut], c’est évoquer ses paysages grandioses, quel que soit le terrain de jeu choisi. Dans ce registre, le Grand Nord québécois a de quoi assouvir les désirs d’évasion et de plein air avec 4 parcs plus renversants les uns que les autres, où l’histoire et la culture se mêlent. Les joyaux de la couronne inuite ont pour nom Pingualuit, Kuururjuaq, Tursujuq et Ulittaniujalik.

À chaque fois, la magie est au rendez-vous, l’émerveillement omniprésent. Impossible, par exemple, de rester indifférent à la toundra quasi lunaire et au cratère d’origine météoritique du parc national des Pingualuit, ou de ne pas ouvrir grand ses yeux au sommet du mont D’Iberville, dans le parc national Kuururjuaq. Une fois à son sommet (1 646 mètres), on jouit d’une vue à couper le souffle sur des paysages surréalistes. Et que dire du parc national Tursujuq, le plus vaste du Québec avec plus de 26 000 km2, où les fameuses cuestas hudsoniennes font partie des trésors offerts par le réseau de Parcs Nunavik.

Il faut bien entendu ajouter à ce festin visuel la danse romantique et mystérieuse des aurores boréales, dont l’observation relève de l’évidence dans cette partie du globe. Un spectacle haut en couleur offert gratuitement par Dame Nature !

hiver-au-nunavik-aurore-boreales-parc-nunavik-quebec-le-mag

Le spectacle incroyable des aurores boréales © Olivier Paradis

Vivre des expériences inoubliables au nunavik

Face à de si grandes étendues, il est normal de vouloir en profiter. Au Nunavik, le contact avec la nature rime avec aventure. Si l’été promet des sensations XXL, l’hiver soutient la comparaison avec des activités permettant à la fois de combiner effort, contemplation et partage en compagnie d’autochtones toujours enclins à transmettre leur savoir, comme dans le parc Tursujuq, avec la communauté d’Umiujaq.

Parmi les expériences hivernales proposées par Parcs Nunavik, on pourra notamment se lancer sur les traces des Inuit sur les mont Torngat, dans le parc Kuururjuaq, découvrir la côte d’Hudson hors des sentiers battus en ski nordique (parc Tursujuq), ou encore partir à la découverte du majestueux canyon Ippijuaq, uniquement accessible en hiver. Que ce soit sur une motoneige, tracté par des chiens de traîneau, chaussé de raquettes ou de skis nordiques, l’expérience hivernale vaut d’être vécue dans ce Nunavik démesuré promettant des souvenirs indélébiles.

La communion avec les éléments et les populations locales se vivra aussi à travers des activités culturelles comme la pêche sur la glace, la chasse, le chant de gorge (héritage d’une longue tradition orale), l’écoute de contes et de légendes inuits, ou bien encore la dégustation de nourriture traditionnelle.

hiver-au-nunavik-chien-traineau-parc-nunavik-quebec-le-mag

L’expérience chien de traineau au Parc National Kuururjuaq © Olivier Paradis

Partir dans le Nunavik : un encadrement haut de gamme

Quand on débarque dans un pays étranger, a fortiori dans un territoire aussi sauvage et grand que le Nunavik, on est souvent soumis à la pression des préparatifs. Un souci qui n’a pas lieu d’être avec Parcs Nunavik, qui propose des forfaits clé en mains. La prise en charge est totale, de l’équipement hivernal au transport (billet d’avion depuis Montréal, transfert vers les parcs), en passant par les services de guides ou l’hébergement dans des infrastructures confortables. Tout est organisé pour que le séjour des visiteurs se passe dans les meilleures conditions. Un encadrement rêvé dans un Nunavik qui ne demande qu’à faire rêver.

L’invitation est lancée. À vous d’en profiter !

Québec Le Mag

Partenaire de vos vacances au Québec ! Leader incontesté des magazines touristiques sur le Québec en Europe Francophone.

Voir tous les articles de Québec Le Mag


Adresses liées

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment :(

Laisser un commentaire