Observer les icebergs à Terre-Neuve-et-Labrador, une aventure phénoménale !

Le blog

Aucun commentaire


C’est l’une des expériences les plus étonnantes et impressionnantes à vivre au Canada. Direction la province de Terre-Neuve-et-Labrador pour partir à la chasse aux… icebergs. La pointe nord-est de l’île de Terre-Neuve est tout simplement l’un des meilleurs endroits au monde pour observer ces montagnes de glace millénaires libérées par la banquise du Groenland et qui dérivent lentement vers le Sud. On vous raconte ?

L’observation des icebergs à Terre-Neuve-et-Labrador : une expérience indélébile

Entre la côte du Labrador et la pointe nord-est de Terre-Neuve, un couloir unique au monde où passent les icebergs du Grand Nord

Si vous avez lu le récit de notre visite de Terre-Neuve et Labrador, vous le savez déjà : nous en avons profité pour partir observer les icebergs ! En effet, il n’est pas nécessaire de se rendre au pôle Nord pour avoir la chance d’observer d’immenses icebergs. D’énormes blocs se détachent chaque année des glaciers du Groenland. Ces géants du Grand Nord dérivent ensuite dans l’océan et certains d’entre eux, avec l’aide du vent et des courants marins, prennent un chemin bien précis les faisant passer par ce qu’on appelle le « couloir des icebergs », ou Iceberg Alley en anglais, c’est-à-dire la zone reliant la côte du Labrador à la pointe nord-est de l’île de Terre-Neuve. C’est ici que nous avons rendez-vous avec une compagnie d’excursions en mer pour vivre cette expérience sensationnelle à fleur d’eau. Non seulement chacun de ces incroyables édifices de glace ont leur forme, leurs couleurs, leur histoire, mais ils sont aussi des témoins d’un passé lointain, la formation de leur glace datant de plus de 10 000 ans.

Iceberg près de Twillinggate, Terre-Neuve et Labrador - Québec Le Mag

 

La dérive des icebergs : Un phénomène capricieux à savourer bien frais !

Comme on l’imagine, la présence d’icebergs dérivant dans ce couloir au large de Terre-Neuve est étroitement liée à toute une série de conditions, dont les températures de l’air et de l’eau, des conditions sur lesquels pèsent les changements climatiques. Il arrive, certaines années, que très peu voire aucun iceberg ne soit observé, car un hiver trop doux les aura fait fondre en chemin. C’était le cas au printemps 2021 ou encore en 2010, année ou seulement un iceberg avait franchi le 48e parallèle en direction des côtes de Terre-Neuve-et-Labrador. Les vents aussi sont décisifs. Ce sont les vents du large en provenance du Nord qui conduisent les icebergs en direction des côtes. Et cette année 2022 ? Les observateurs ne s’attendaient pas à une saison record comme en 2019, où plus de 1 500 icebergs avaient franchi le 48e parallèle, mais ils étaient tout de même optimistes, des glaces arctiques ayant été observées dans les baies de Terre-Neuve dès le mois de mars. On confirme ! Notre excursion en Zodiac avec Dark Tickle Expeditions, compagnie située à St. Lunaire, nous a permis d’approcher un iceberg qualifié de « petit » par notre guide… mais même petit, cela reste tout aussi impressionnant.

Observer les icebergs à Terre-Neuve et Labrador - Québec Le Mag

 

Quelle excursion choisir pour observer les icebergs à Terre-Neuve ?

Tout d’abord, la période idéale pour observer les icebergs au large des côtes de Terre-Neuve s’étale entre la fin mai et début juin, mais sachez que des sorties peuvent s’avérer fructueuses jusqu’au cœur de l’été. Sur la péninsule nord-est de Terre-Neuve, vous trouverez différentes compagnies proposant des excursions en mer à la rencontre des icebergs. Si des observations peuvent être faites depuis la terre ferme, rien ne vaut de partir en mer à bord d’un bateau ou, mieux encore, d’un Zodiac ou d’un kayak de mer, pour ressentir toute la majesté de ces édifices défiant les normes. On a alors tout loisir d’observer du plus près possible ces merveilles de la nature aux couleurs irréelles et aux formes parfois insensées, avec leurs crevasses, leurs arches, leurs cascades d’eau glacée… Un spectacle indélébile sur les eaux nordiques, tandis qu’une faune elle aussi extraordinaire s’invite volontiers dans l’expérience.

Observer les icebergs à Terre-Neuve et Labrador - Québec Le Mag

 

Icebergs et baleines : le combo gagnant !

Vous l’aurez compris, les icebergs ne sont pas les seuls géants à fréquenter les eaux côtières de Terre-Neuve-et-Labrador. Les forfaits proposés par Dark Tickle Expeditions intègrent d’ailleurs l’observation de la faune marine et des nombreux oiseaux qui fréquentent cette zone, en plus des icebergs. Imaginez le tableau : une baleine à bosse remontant à la surface tandis qu’un glaçon grand comme un gratte-ciel se détache à l’horizon ! Rorquals, dauphins, phoques, mais aussi fous de Bassan, rapaces, mouettes, guillemots et autres macareux moines, ces fameux perroquets des mers, comptent parmi les espèces sauvages que vous pourrez épier durant ces expéditions avec les explications d’un guide-naturaliste. Vous aurez même l’occasion de jeter un œil au monde sous-marin, l’embarcation RHIB offshore de Dark Tickle Expeditions étant équipée d’un véhicule télécommandé permettant d’observer en direct les paysages, la faune et la flore qui s’épanouissent sous la surface de l’eau. Un rendez-vous avec la magie du Nord sous toutes ses coutures ! L’un des grands temps forts de notre voyage à Terre-Neuve et Labrador.

Québec Le Mag

Partenaire de vos vacances au Québec ! Leader incontesté des magazines touristiques sur le Québec en Europe Francophone.

Voir aussi les articles de Québec Le Mag


Articles liés

Comments

Les commentaires sont fermés.