Charlevoix en sept incontournables

Plein air

Aucun commentaire


À une heure à l’est de Québec, la région offre des paysages plus grands que nature. Serait-ce la chute d’une météorite il y a plus de 350 millions d’années qui donne à ce territoire cette énergie unique entre mer et montagne ? Avec ses falaises abruptes se jetant tête première dans le fleuve Saint-Laurent, Charlevoix figure parmi les Réserves mondiales de la biosphère. Pas étonnant qu’elle soit en voie de devenir une destination internationale prisée pour la beauté de ses quatre saisons. Par ici la visite !

Charlevoix est en voie de devenir une destination internationale prisée pour la beauté de ses quatre saisons. Tour d’horizon en 7 incontournables.

01 – S’OFFRIR UNE RENCONTRE INTIME AVEC LES BALEINES

Envie d’un contact privilégié avec le géant des mers ?
 On monte à bord du tout nouveau zodiac de 48 passagers de Croisières AML pour un moment inoubliable en compagnie des baleines qui viennent nombreuses profiter des profondeurs de Baie-Sainte-Catherine et Tadoussac, entre mai et octobre. Les croisières sur le fleuve varient de 2 à 3 heures en formule zodiac et vont jusqu’à 3 jours, en bateau. À bord, les capitaines-guides-naturalistes ne ratent aucune occasion de partager leur passion pour le monde marin.

7-merveilles-a-decouvrir-a-charlevoix-croisiere-aml-baleine-tadoussac-quebec-le-mag

© Croisière AML

02 – DÉGUSTER L’OMERTO SUR LA ROUTE DES SAVEURS

Le rang Saint-Antoine de Baie-Saint-Paul s’inscrit comme un incontournable sur la Route des saveurs. 
À l’extrémité nord, sur son Domaine de la Vallée du Bras, Pascal Michel cultive, transforme et met en marché un vin apéritif de tomate (bio) unique au monde !
 Inspiré de la recette d’Omer (son arrière grand-père), l’Omerto accompagne à merveille les charcuteries et fromages de Charlevoix dont l’iconique Migneron. 
Dégustations et provisions à la boutique du domaine.

7-merveilles-a-decouvrir-a-charlevoix-vin-aperitif-tomates-omerto-route-des-saveurs-quebec-le-mag

© Omerto



03 – EXPLORER LE PARC NATIONAL DES GRANDS-JARDINS

Avec son petit frère, le parc national des Hautes-Gorges-de-la-rivière Malbaie, le parc national des Grands-Jardins constitue un haut-lieu de randonnée. 
En montant vers les sommets, tapis de lichens et végétation nordique créent un décor à la fois minimaliste et surréaliste. L’été, la traditionnelle montée au sommet du Mont du Lac-des-Cygnes – ou une rando sur sa via ferrata – est certes l’une des meilleures façons d’admirer le cratère de Charlevoix en 360 degrés. L’hiver, l’hébergement en chalets rustiques, la pêche blanche et la raquette remportent la palme pour qui cherche l’authenticité avec un grand A.

7-merveilles-a-decouvrir-a-charlevoix-parc-national-des-grands-jardins-quebec-le-mag

Parc National des Grands-Jardins / Sentier la Chouenne © Mylène Aubert

04 – DÉCOUVRIR LE JARDIN DE SCULPTURES DU DOMAINE FORGET

Le Domaine Forget est bien connu pour ses fameux concerts offerts en salle ou en plein air, quand le soleil est au rendez-vous. Grandiose, le site offre en prime une vue à 180 degrés sur le fleuve droit devant. Parmi les nouveautés, on ne rate pas le Jardin de sculptures, un parcours composé de seize œuvres monumentales qui à elle seules valent le détour. À faire les jours d’automne, pour profiter du festival des couleurs.

05 – S’OFFRIR MOLINARI AU MUSÉE D’ART CONTEMPORAIN

Pendant que les nombreuses galeries d’art de Baie-Saint-Paul font la belle part à l’art figuratif, on s’offre les œuvres de Guido Molinari exposées entre les murs de cet ancien cinéma transformé en musée par le réputé architecte québécois Pierre Thibault.
 Chaque été, en août, le Musée d’art contemporain orchestre le Symposium d’art contemporain de Baie-Saint-Paul, un événement festif où l’on vient fraterniser avec des artistes d’ici et d’ailleurs en pleine action.



06 – SUIVRE LE COURANT À BORD DU TRAIN LÉGER DE CHARLEVOIX

Cet hiver, on fait un saut du côté de l’Hôtel La Ferme de Baie-Saint-Paul. Tous les jours, une navette ferroviaire fait le trajet de la Gare de l’hôtel jusqu’au pied des pentes de ski du Massif.

Longeant le Saint-Laurent sur plus de 20 km, le Train léger traverse un paysage lunaire fait de banquises et de ciels de glace. L’excursion sert de mise en bouche à des descentes spectaculaires entre terre et ciel.
 L’été, le Train léger reprend du service avec arrêts dans les plus beaux villages côtiers de Charlevoix: Saint-Joseph de la Rive, Saint-Irénée et La Malbaie.

7-merveilles-a-decouvrir-a-charlevoix-la-malbaie-charlevoix-quebec-le-mag

La Malbaie © Tourisme Charlevoix Bertrand Lemeunier

07 – PASSER EN MODE DÉCOUVERTE À L’OBSERVATOIRE DE L’ASTROBLÈME

Envie de découvrir et de comprendre les origines météoritiques de Charlevoix ? Direction La Malbaie où l’Observatoire de l’Astroblème propose une expérience astronomique surprenante.
Télescopes géants, maquette interactive en 3D et éléments géologiques à l’appui, on s’amuse ferme tout en peaufinant son savoir. On termine la visite par une sortie-terrain sur un parcours géocaché.


Adresses liées

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment :(

Laisser un commentaire