L’histoire du ski au Québec

Plein air

Aucun commentaire


On vous invite à remonter la pente de l’hiver québécois pour vous laisser glisser vers les plus belles expériences à vivre skis aux pieds.

Au sommaire : les hauts lieux de la glisse au Québec, les régions et stations vedettes, le récit d’un week-end 100 % sports d’hiver dans les Cantons-de-l’Est… On attache sa tuque, s’il vous plaît !

110 ANS PLUS TARD…

1904 est l’année de fondation du premier club de ski au Canada, le Montréal Ski Club. C’est aussi à Montréal que les Québécois, médusés, avaient pu observer le tout premier skieur au Canada : un Norvégien du nom de Birch qui entreprit, un jour de 1879, de relier Montréal à Québec chaussé de longs skis. Cette drôle de mode venue du Nord de l’Europe allait vite se propager.

Dès la fin du XIXe siècle, sur le Mont Royal à Montréal et sur les Plaines d’Abraham à Québec, on s’essaie à la glissade sur skis, et surtout au saut, très populaire alors. Dans les années 30, plusieurs stations ont déjà ouvert dans les Laurentides et à Québec. Durant l’hiver 1927-1928, le Canadien Pacifique transporte quelques 11000 skieurs de Montréal vers les Laurentides.

C’est la grande époque des trains de neige. Le premier télésiège au Canada est inauguré en 1939 au Mont Tremblant. La première Patrouille canadienne de ski est créée en 1941. Les écoles de ski et les compétitions fleurissent partout en Amérique du Nord. Dans les années 60, le Québec compte 92 centres de ski alpin, la Fédération québécoise du ski voit le jour et l’industrie investit dans les télésièges doubles, l’éclairage des pistes et les systèmes d’enneigement artificiel.
En 1973 on estime le nombre de skieurs au Québec à un demi-million. C’est encore l’âge d’or, mais de nombreuses petites stations fermeront dans les années 80 et 90 et l’industrie connaîtra un creux jusqu’au début des années 2000.

ski-antan-ski-sutton-skier-au-quebec-histoire-quebec-le-mag

Ski d’antan © Ski Sutton

TROIS, DEUX, UN… SURFEZ !

Fondée en 1979, l’Association des stations de ski du Québec représente aujourd’hui plus de 70 stations. Elle a mis en place un label de reconnaissance, « monski », soulignant l’engagement des stations auprès des nouveaux skieurs et qui regroupe actuellement plus de 35 stations. Le site web maneige.com est le portail de référence pour s’informer sur l’actualité des stations de ski au Québec et planifier son séjour au ski dans la Belle Province.

LA BELLE POUDREUSE

Trois mètres de neige en moyenne chaque saison, un hiver souvent tenace de la fin novembre jusqu’à la fin avril, deux grandes chaînes de montagnes – Les Laurentides et les Appalaches – où se répartissent plus de 70 stations, soit près de 800 pistes s’adressant à tous les niveaux… Ce sont des conditions exceptionnelles et la qualité des infrastructures qui distinguent le Québec en tant que destination ski.
On cite souvent le ski nocturne comme l’une des spécificités québécoises. Les descentes en soirée sur des pentes éclairées sont en effet un attrait unique en Amérique. On aime aussi beaucoup l’après-ski au Québec, l’animation des stations, leur vie nocturne ou leur ambiance familiale. La qualité des hébergements et les plaisirs gastronomiques sont d’autres bonnes raisons de prévoir des séjours sur les pistes du Québec.

Où skier au Québec ?

Notre sélection des stations (parmi tant d’autres) pour partir skier au Québec !

Région de Québec

Les stations Mont-Sainte-Anne et Stoneham totalisent à elles seules plus de 100 pistes dont près de 40 pistes éclairées.

Charlevoix

Le Massif, avec ses 770m de dénivelé surplombant le Saint-Laurent, ses 52 pistes et son centre de villégiature est le fleuron de la région.

ski-hors-piste-charlevoix-hiver-skier-quebec-le-mag

Balayer le ski hors piste au massif de Charlevoix © Jean-Sébastien Chartier Plante

Laurentides

C’est la grande région du ski au Québec, avec une douzaine de stations et une longue tradition de villégiature d’hiver. Mont-Tremblant, sa station (96 pistes), ses activités hivernales, son village et son aéroport international sont la locomotive de l’industrie du ski à l’Est du Canada.

ski-tourisme-laurentides-quebec-le-mag

Moment raquette © Tourisme Laurentides

Cantons-de-l’Est

Mont Orford (61 pistes), Mont Sutton (60 pistes), Owl’s Head (52 pistes) et Bromont (142 pistes) sont les principaux centres de cette belle destination de ski, spécialement prisée pour des séjours familiaux et le ski en sous-bois.

vue-mont-sutton-hiver-quebec-quebec-le-mag

Halte repos sur le Mont Sutton © Mont Sutton

David Lang

Journaliste spécialisé voyage et art de vivre, David se régale avec le Québec depuis près de 15 ans. Après plus de 40 voyages à travers les régions et les saisons de la Belle Province, il devance largement Jacques Cartier et s’avoue toujours aussi bluffé par les expérience et les rencontres à vivre sur ce territoire hors nome. David le rédac’ chef anime une équipe de rédacteurs et de photographes avec qui il partage sa soif de découvertes chez les cousins.

Voir tous les articles de David Lang


Adresses liées

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment :(

Laisser un commentaire