Embarquement pour l’ailleurs

Itinéraire

Aucun commentaire


À l’est du Québec, la Côte-Nord se prête à un road trip plus grand que nature sur la route des Baleines. L’aventure sur quatre roues prend toutefois fin à Kegaska, localité où le ruban d’asphalte s’arrête. Au-delà, un territoire sauvage et mystérieux s’étend jusqu’aux confins du Québec. Comment explorer la Basse-Côte-Nord et ses villages côtiers coupés du monde ? Réponse avec la compagnie Relais Nordik, qui nous invite à un périple maritime vraiment pas comme les autres…

Aucune route terrestre ne relie Kegaska à Blanc-Sablon, à la frontière du Labrador. Seul le bateau permet de se faire une idée des paysages envoûtants qui marquent ces centaines de kilomètres de littoral nordique ponctués de quelques petites communautés humaines. C’est aussi par bateau qu’est assuré le ravitaillement de ces villages du bout du monde. Son nom ? Le N/M Bella Desgagnés.

Le fier navire ravitailleur exploité par la compagnie Relais Nordik a la particularité de transporter non seulement des marchandises, mais également des passagers. D’avril à janvier, il embarque chaque semaine à son bord des résidents ou des visiteurs pour réaliser tout ou partie de cette odyssée maritime reliant Rimouski à Blanc-Sablon. À leurs seules appellations, les escales au programme promettent des moments d’évasion extralarge : Sept-Îles, Port-Menier sur l’île d’Anticosti, Havre-Saint-Pierre, Natashquan, Kegaska, La Romaine, Harington Harbour, Tête-à-la-Baleine, La Tabatière et Saint-Augustin.

relais-nordik-bella-desgagnes-quebec-maritime-quebec-le-mag

Le N/M Bella Desgagnés © Cindy Nadeau

Une aventure à part

C’est justement parce que sa mission première est de livrer des marchandises aux populations et d’offrir à ces dernières un moyen de transport hebdomadaire que le N/M Bella Desgagnés nous invite à un voyage unique.

En montant à bord, on partage le quotidien de professionnels de la mer, mais aussi celui de locaux de la Basse-Côte-Nord aux origines culturelles multiples, Innus, Malécites, Québécois francophones et anglophones… Cette immersion humaine donne un cachet profondément authentique à l’expérience, tandis que la grande nature nordique déploie ses panoramas inédits en offrant d’intenses moments d’émotion, comme quand une baleine fait surface à portée de vue – Relais Nordik est d’ailleurs membre du Réseau d’observation des mammifères marins.

C’est aussi Dame Nature, malgré toute l’expertise du capitaine et de l’équipage, qui décidera des détails de l’aventure. Les conditions météo peuvent parfois rendre difficile l’abordage de certains ports et modifier en conséquence le programme d’escales.

harrington-bella-desgagnes-quebec-maritime-quebec-le-mag

Village de Harrington Harbour en Basse-Côte-Nord © Sébastien St-Jean

À l’abordage d’un autre monde

Ces dernières, déterminées par la durée nécessaire au déchargement et au chargement des marchandises, offrent leur lot d’expériences et de rencontres marquantes.

Approcher les cerfs de Virginie qui sont comme chez eux à Port-Menier, sur l’île d’Anticosti ? Arpenter les pittoresques trottoirs de bois d’Harrington Harbour, ce village de la Basse-Côte-Nord rendu célèbre par le film La Grande Séduction ? Apprendre trois mots de langue innue à La Romaine ? Fouler la plage de Blanc-Sablon ? Chaque passager garde des souvenirs impérissables de son aventure, que cela soit sur la terre ferme ou à bord du Bella, dont les cabines peuvent accueillir 160 passagers.

L’aventure et l’authenticité, d’accord, mais alors côté confort ? Qu’on se rassure, Relais Nordik a tout prévu pour un voyage sécuritaire et confortable. Différentes gammes de cabines pouvant accueillir jusqu’à 4 personnes sont disponibles sur trois des huit ponts du navire. Elles sont toutes équipées de toilettes et douches privées et d’un téléviseur. On trouve aussi à bord une buanderie, une salle d’exercice et une salle de jeux d’arcade, sans oublier la cafétéria et la salle à manger. Pour autant, si vous embarquez pour ce circuit de sept jours, on peut parier que vous passerez le plus clair de votre temps sur les ponts extérieurs ou derrière votre hublot : le spectacle de la mer et les paysages du littoral nordique sont vraiment plus forts que tout !

cabine-bella-desgagnes-quebec-maritime-quebec-le-mag

Cabine panoramique – Relais Nordik

 

Plus d’infos : relaisnordik.com

David Lang

Journaliste spécialisé voyage et art de vivre, David se régale avec le Québec depuis près de 15 ans. Après plus de 40 voyages à travers les régions et les saisons de la Belle Province, il devance largement Jacques Cartier et s’avoue toujours aussi bluffé par les expérience et les rencontres à vivre sur ce territoire hors nome. David le rédac’ chef anime une équipe de rédacteurs et de photographes avec qui il partage sa soif de découvertes chez les cousins.

Voir aussi les articles de David Lang


Adresses liées

Articles liés

Comments

Les commentaires sont fermés.