Des vacances à fleur de Saint-Laurent avec les traversiers du Québec

Itinéraire

Aucun commentaire


Laissez-vous porter par le fleuve ! C’est l’invitation lancée par la Société des traversiers du Québec (STQ), qui vient de célébrer son cinquantième anniversaire.

Ils sont des traits d’union entre les rives, entre le continent et les îles, entre les régions, entre les humains. Au Québec, les traversiers font partie du quotidien. En prolongeant les routes pour franchir le fleuve et l’estuaire du Saint-Laurent, ces navires contribuent pleinement à la vie de la province, transportant chaque année des passagers et des véhicules par millions, et des marchandises par milliers de tonnes. Derrière ce service essentiel se cache une expertise développée au fil des saisons depuis un demi-siècle par la Société des Traversiers du Québec (STQ). Créée le 4 juin 1971, cette société d’État du gouvernement du Québec commença son activité en assurant la traverse reliant Québec à Lévis. Aujourd’hui, la STQ chapeaute pas moins de treize services maritimes, un réseau qui s’étend de Montréal jusqu’à l’extrême-est du Québec, Basse-Côte-Nord et Îles de la Madeleine incluses.

Au service de tous les possibles

Pour les voyageurs, touristes ou vacanciers, qu’ils soient piétons, cyclistes ou automobilistes, les traversiers du Québec sont des atouts précieux pour explorer le territoire. Ils permettent de construire le circuit de ses rêves de part et d’autre du Saint-Laurent et de faire escale sur de nombreuses îles. Mieux encore, les traverses participent à la magie du voyage. En plus de vous faire gagner du temps, elles sont à la fois un moment de repos – de répit pour les conducteurs – et des expériences en soi, comme des mini-croisières. À bord du traversier, on collectionne des points de vue inédits sur le Québec, son fleuve, ses îles et ses côtes. On partage aussi des moments de convivialité avec les autres passagers : une belle occasion de rencontrer les Québécois !

Envie d’embarquer ? À l’occasion de son cinquantième anniversaire, la STQ nous inspire avec des idées de circuits pour voyager autrement au Québec au gré des traverses. De la grande odyssée maritime à l’excursion d’une journée, tout devient possible avec les traversiers.

tadoussac-societe-des-traversiers-du-quebec-le-mag

Traversée de Tadoussac – Baie Sainte-Catherine © Société des traversiers du Québec

L’est du Québec dans toute sa splendeur !

Le Saint-Laurent est le fil conducteur de ce circuit à réaliser en 12 jours au départ de Montréal.

Le Grand Tour, ce sont 1 566 kilomètres de road trip comprenant six traversées sans lesquelles un tel itinéraire serait inimaginable en deux semaines. Au programme : l’Isle-aux-Coudres et la belle région de Charlevoix, Tadoussac et la mythique Côte-Nord sur la route des Baleines jusqu’à Baie-Comeau ou Godbout avant de rejoindre la rive sud du Saint-Laurent pour accoster à Matane. Cette fantastique traversée maritime de 2 h 10 à bord du NM F.-A.-Gauthier est un voyage en soi dans l’immensité du Saint-Laurent. Une fois au Bas-Saint-Laurent, on s’offre une excursion sur l’île Verte avant de repartir vers l’ouest en traversant la région Chaudière-Appalaches, où faire escale sur l’archipel de l’Isle-aux-Grues avant d’atteindre Montmagny puis Québec, joyau du patrimoine mondial, pour finalement retrouver l’effervescente Montréal en passant par la Montérégie.

Une odyssée extralarge !

bateau-societe-des-traversiers-du-quebec-le-mag

Traversée Matane – Baie-Comeau – Godbout © Société des traversiers du Québec

À l’abordage des perles du Saint-Laurent

Riches d’une nature et d’un patrimoine captivants, les îles du Saint-Laurent sont le prétexte à de beaux itinéraires à réaliser grâce aux traversiers du Québec.

Le circuit Les îles aux trésors vous invite à découvrir quatre de ces joyaux insulaires en 4 jours et 290 km de route. Après avoir pris du bon temps sur l’Île d’Orléans, reliée à Québec par un pont, on file via la rive nord à la rencontre des « Marsouins », le surnom affectueux des habitants l’Isle-aux-Coudres, dans la région de Charlevoix. Nature, patrimoine, culture et saveurs augurent d’une escale passionnante. Côté rive sud, on emprunte le traversier de l’Isle-aux-Grues, en région Chaudière-Appalaches, à l’abordage d’une île connue pour son terroir généreux, ses panoramas XXL et sa belle biodiversité.

La traverse suivante nous donne rendez-vous avec la mer pour une journée inoubliable sur l’Île Verte et au village de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs. On vous conseille la randonnée de l’Île-Verte pour marier joies du plein air et découverte d’un patrimoine unique. Car en plus d’abriter le plus ancien phare du Saint-Laurent, cette île du Bas-Saint-Laurent réserve quelques surprises, comme un étonnant musée du squelette et une ancienne école à visiter. Autant d’expériences marquantes rendues possibles par les traversiers. Laissez-vous porter par le fleuve !

traversee-notre-dame-des-sept-douleurs-societe-des-traversiers-du-quebec-quebec-le-mag

Traversée vers Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, sur l’Île Verte © Société des Traversiers du Québec

David Lang

Journaliste spécialisé voyage et art de vivre, David se régale avec le Québec depuis près de 15 ans. Après plus de 40 voyages à travers les régions et les saisons de la Belle Province, il devance largement Jacques Cartier et s’avoue toujours aussi bluffé par les expérience et les rencontres à vivre sur ce territoire hors nome. David le rédac’ chef anime une équipe de rédacteurs et de photographes avec qui il partage sa soif de découvertes chez les cousins.

Voir aussi les articles de David Lang


Adresses liées

Articles liés

Comments

Les commentaires sont fermés.