6 façons d’apprivoiser la culture autochtone

Expérience autochtone

Aucun commentaire


À la rencontre des Nations Atikamekw et Anishinabeg

Avec onze nations réparties dans une soixantaine de communautés, les occasions ne manquent pas de partir à la découverte du monde autochtone au Québec, quelle que soit la saison. Pour cet automne, on vous propose de vous immerger dans les traditions et le mode de vie des peuples Atikamekw et Anishinabeg, à travers 6 rendez-vous.

Atikamekw : les rois de l’écorce

Ceux qui se faisaient appeler jadis « têtes-de-boules » par les immigrants de la Nouvelle-France, à cause de leur coiffe ronde, ont repris leur nom d’origine dans les années 70, lequel signifie « poissons blancs ».
Si la pêche fait partie intégrante de leur ADN, il est un domaine dans lequel ils excellent tout particulièrement : le travail de l’écorce. Ce savoir-faire ancestral s’exprime notamment dans la confection de canots, mais aussi toutes sortes d’objets nécessaires à la vie quotidienne.

On compte trois communautés Atikamekw au Québec, réparties dans la partie centrale de la province (Mauricie et Laurentides) : Manawan, Wemotaci et Opitciwan (ou Obedjiwan). Loin de vivre recluse, la Nation Atikamekw a fait le pari du développement économique, sans renier pour autant son patrimoine et ses traditions.

Diverses expériences permettent de se fondre dans le quotidien du « peuple de l’écorce ». Par exemple :

Matakan : des forfaits de 3 à 5 jours sont offerts sur ce site enchanteur posé sur le majestueux lac Kempt. Les séjours comprennent diverses activités comme la pêche, des excursions en canot rabaska, et bien entendu l’initiation à la fabrication d’objets en écorce.

six-facons-de-vivre-culture-autochtone-au-quebec-manawan-peuples-atikamekw-anishinabeg-quebec-le-mag

Pêche avec la nation Matakan © Tourisme Manawan

Domaine Notcimik : différents hébergements (tente, tipi, camp prospecteur) sont proposés sur ce site synonyme d’expériences enrichissantes et participatives sur le mode de vie et l’artisanat Atikamekw. Parmi elles, les contes et légendes, où s’expriment les croyances de cette nation, en adéquation avec la nature.

Club Odanak : les amateurs de chasse et de pêche seront comblés dans cette pourvoirie proposant d’autres activités à sa clientèle, comme des balades en canot et kayak. Chaleureux et doté d’une auberge de 48 chambres, ce havre de villégiature basé à La Tuque cultive autant les valeurs traditionnelles Atikamekw que québécoises.

six-facons-de-vivre-culture-autochtone-au-quebec-balade-kayak-club-odanak-peuples-atikamekw-anishinabeg-quebec-le-mag

Balade en kayak au Club Odanak © Guillaume Roy / Tourisme Autochtone Québec

Anishinabeg : au plus près de leurs racines

La nation algonquine Anishinabe – terme qui signifie « vrai homme » – est surnommée le « peuple de la terre ». Celle qui l’a enfantée est très présente dans son mode de vie, encore très connecté à ses valeurs ancestrales. L’usage de sa langue maternelle, symbole fort de son identité, témoigne de cet attachement aux traditions. Elle est parlée par une majorité de la population (60%).

On compte aujourd’hui 9 communautés issues de cette Nation au Québec, disséminées dans les régions de l’Abitibi et de l’Outaouais : Wolf Lake, Eagle Village-Kipawa, Kitcisakik, Kitigan Zibi, Lac-Rapide, Lac-Simon, Pikogan, Timiskaming et Winnesay.

Là encore, les prétextes ne manquent pas pour enrichir sa culture au contact d’une autre, notamment via ces trois expériences :

Kinawit : c’est à Val-d’Or, en Abitibi-Témiscamingue, que vous vivrez l’aventure anicinabe dans un cadre propice à l’immersion, sur les berges du lac Lemoine. Les activités offertes, entre autres des ateliers culturels et d’artisanat, faciliteront cette plongée dans une culture qui a beaucoup à partager.

six-facons-de-vivre-culture-autochtone-au-quebec-pow-wow-pikogan-peuples-atikamekw-anishinabeg-quebec-le-mag

Lors d’un Pow-wow Pikogan © Stéphane Audet

Kitcisakik : les gens de cette communauté vivent toujours selon leur mode de vie ancestral. Autant dire que l’authenticité sera au rendez-vous dans la réserve faunique de La Vérendrye, où la culture millénaire des Anicinapek s’entretient aussi au contact du visiteur.

Kina8at : réconciliation et partage sont les maîtres-mots de cet organisme qui propose notamment des stages de ressourcement dans la plus pure tradition algonquine. Des ateliers d’art et de médecine traditionnelle sont aussi au menu.

six-facons-de-vivre-culture-autochtone-au-quebec-manawan-peuples-atikamekw-anishinabeg-quebec-le-mag

Expérience Kinawit © Tourisme Autochtone Québec

Olivier Pierson

Journaliste depuis une vingtaine d'années, Olivier a œuvré en France au sein de la presse quotidienne régionale, traitant de sujets aussi divers et variés que le sport, la politique ou les faits divers... C'est désormais à la culture et au tourisme de plein air que ce fondu de marche consacre la majeure partie de son temps, toujours friand de découvertes et de rencontres, mais aussi de nouvelles expériences !

Voir tous les articles de Olivier Pierson


Adresses liées

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment :(

Laisser un commentaire