Le Refuge du Vieux Loup de mer

Chalet

Aucun commentaire


Franchement, des jolies cabanes, on en a déjà vues pas mal au Québec. Mais là, on avoue : il aurait pratiquement fallu faire donner la police montée pour nos déloger de ce petit paradis avec vue. Coup de cœur de la semaine !

Vous voilà au Bic, dans le Bas-Saint-Laurent, bourgade rattachée à Rimouski et semblant pourtant seule au monde dans son tête à tête avec un des paysages côtiers parmi les plus oniriques de tout le grand fleuve.

Dans les chalets du Refuge du Vieux Loup de mer, vous êtes même aux premières loges du spectacle offert par le parc national du Bic : îles et îlots, anses et caps, battures et criques secrètes où viennent se reposer les phoques… Lové dans une pente boisée qui dégringole jusqu’à la grève (accessible par un sentier), chacun des chalets proposés à la location offre cette intimité panoramique, avec option « sunset » à se damner.

Treize petits trésors

L’histoire a démarré il y a bientôt 20 ans, quand Martin et Jean-Luc se sont rendus propriétaire du terrain pour y retaper une première maison. Puis les petits chalets ont poussé comme des champignons magiques sans pour autant se faire de l’ombre, atteignant en 2017 le nombre de treize, avec la construction de La Capitainerie, une jolie maison toute de bois vêtue. Qu’ils aient été rénovés, construits à neuf avec le cachet du vieux ou provenant de maisons ancestrales démontées et rebâties selon les règles du pièce sur pièce, ces chalets répondent tous au mantra parfait : authenticité, calme et volupté.

refuge-vieux-loup-de-mer-chalet-coup-de-coeur-salon-quebec-le-mag

Chalet Refuge du Vieux loup de mer © David Lang

Sur deux étages et avec terrasse, tout le nécessaire est là pour vivre et même bien vivre en petite communauté de deux à six personnes, entre amis, en couple ou en famille, incluant une connexion wifi turbo exclusive à chaque logis. Les espaces sont confortables et fonctionnels, la déco à tomber par terre. Fruit du chinage patenté de vos hôtes, elle s’adapte à l’univers voulu pour chaque unité : du kitsch chic des seventies à la pure ambiance bûcheron. C’est vraiment très réussi et on peut vous affirmer qu’entre les murs du Trappeur, des peaux de castor au trophée d’ours noir, rien n’est en toc. Sur notre table de chevet : des exemplaires originaux du National Geographic datant de 1932… en parfait état !

Et la manière

Ces chalets ne se contentent pas d’être de beaux rondins savamment posés dans un cadre de rêve. Il y fait bon vivre comme à la maison. L’accueil diligenté par Martin Gagnon n’y est pas pour rien. Martin vous souhaite la bienvenue chez vous en vous indiquant le chemin à suivre pour stationner votre véhicule avant de rejoindre votre nid, mais aussi le coin où aller cueillir des fines herbes ou chercher vos œufs frais chaque matin. Car oui, pendant que vous ronflerez sous les étoiles du Bic, les poules du domaine travailleront fort !

refuge-vieux-loup-de-mer-chalet-coup-de-coeur-terrasse-quebec-le-mag

Terrasse Refuge du Vieux loup de mer © David Lang

On aurait adoré préparer notre petite omelette dans cette jolie cuisine avec les aromates du jardin, mais le devoir nous appelait déjà pour partir explorer les parcs nationaux de la région. On en a quand même vu assez pour vous le dire en toute amitié : ne rester qu’une seule nuit ici est la plus mauvaise idée qu’on puisse avoir !

On vous laisse découvrir la vidéo du chalet.

David Lang

Journaliste spécialisé voyage et art de vivre, David se régale avec le Québec depuis près de 15 ans. Après plus de 40 voyages à travers les régions et les saisons de la Belle Province, il devance largement Jacques Cartier et s’avoue toujours aussi bluffé par les expérience et les rencontres à vivre sur ce territoire hors nome. David le rédac’ chef anime une équipe de rédacteurs et de photographes avec qui il partage sa soif de découvertes chez les cousins.

Voir tous les articles de David Lang


Commentaires

Aucun commentaire pour le moment :(

Laisser un commentaire