Road-Trip d’automne sur Le chemin du Roy – partie 2

Itinéraire

Aucun commentaire


Plaisirs d'automne de Trois-Rivières à Québec.

EN ROUTE VERS QUÉBEC (DE TROIS-RIVIÈRES À MONTRÉAL)

Fondée en 1634, Trois-Rivières est la ville d’étape historique sur le Chemin du Roy. 
La route se poursuit en Mauricie, épousant les courbes du Saint-Laurent avant d’atteindre la région de la Vieille Capitale.

KILOMÈTRE 136

Il y a tant de choses à faire à Trois-Rivières qu’on pourrait s’y arrêter deux jours. Les plus pressés se contenteront de l’indispensable, à savoir la visite du Vieux-Trois-Rivières, la promenade du parc portuaire et les rues des Forges et Notre-Dame. Avec plus de temps, on découvrira le Musée québécois de culture populaire et sa vieille prison ainsi que Boréalis, un lieu à la gloire des ouvriers de l’industrie papetière du Québec.

road-trip-automne-montreal-trois-rivieres-quebec-le-mag

Trois-Rivières © Philippe Renault-Hémis

KILOMÈTRE 144

Sans difficulté, on enjambe ensuite la rivière Saint-Maurice pour se diriger vers Cap-de-la-Madeleine qui abrite le sanctuaire Notre-Dame-du-Cap. Sa basilique étonne par son audacieuse architecture octogonale et ses dimensions imposantes. Ce lieu historique a été le témoin de la colonisation et du développement de la religion catholique à l’époque de la Nouvelle-France, mais également de deux événements miraculeux… On arrive ensuite dans le village de Champlain avec ses 200 bâtiments patrimoniaux, puis dans Batiscan dont l’horloge du Vieux presbytère semble s’être arrêtée au milieu du XIXe siècle.

KILOMÈTRE 205

Une pause plus longue s’impose à Deschambault pour arpenter la monumentale place publique près de laquelle se trouvent l’église Saint-Joseph et le vieux Presbytère ainsi que le cimetière qui abrite à son entrée deux sculptures en anamorphose. Il est agréable ensuite de flâner dans le vaste parc qui occupe le promontoire du cap Lauzon et de remonter la rue de l’Église. Un peu avant le village se trouve le moulin à eau de La Chevrotière bâti en 1802 dans un joli cadre naturel.

road-trip-automne-moulin-a-eau-la-chevrotiere-quebec-le-mag

Moulin à eau de La Chevrotière © Philippe Renault-Hémis

KILOMÈTRE 211

À Portneuf, le quai s’étire sur un kilomètre dans le lit du Saint-Laurent, l’occasion de voir passer de près les navires qui s’engagent dans une longue courbe du fleuve. Un peu plus loin, c’est Cap-Santé où cette fois le quai se trouve au pied d’une pente très abrupte. Un lieu de calme et de contemplation avec son rivage rocailleux en aval et sablonneux en amont. Il faut absolument emprunter le Vieux-Chemin qui part de la place de l’Église, un merveilleux vestige du tracé original du Chemin du Roy composé de maisons serrées les unes contre les autres.



KILOMÈTRE 224

Une dernière étape avant l’arrivée dans les faubourgs de Québec se fera à Donnacona. Nommée en référence à un célèbre chef des Premières Nations, cette ville vivait autrefois de l’industrie papetière. Le quartier des Anglais témoigne du statut social des cadres anglophones de la Donnacona Pulp and Paper Compagny. Passé Neuville, le Chemin du Roy quitte la 138 pour longer le fleuve à son plus proche.

KILOMÈTRE 270

Après avoir traversé Saint-Augustin-de-Desmaures, la route se poursuit sur le Chemin de la Butte, puis c’est le Vieux-Cap-Rouge, la rue Saint-Félix et la plage Jacques Cartier, la côte de Cap-Rouge, le Chemin Sainte-Foy, la rue Gaudias Petitclerc, le Chemin Saint-Louis (qui mène sur la droite au parc Cartier-Robertval) et enfin la Grande Allée de la ville de Québec, ultime étape de votre périple automnal.

road-trip-automne-montreal-trois-rivieres-quebec-le-mag

Ville de Québec © Philippe Renault-Hémis

Philippe Renault

Après avoir beaucoup voyagé et réalisé des reportages pour des magazines de voyage, de sport et d’aventure, Philippe Renault a décidé de se poser à Montréal, selon lui un des meilleurs endroits au monde pour bien vivre et s’épanouir. Du Québec, il aime la variété des paysages au gré des saisons avec une préférence pour l’automne. Pour les photos urbaines, en revanche, l’été à Montréal est sans aucun doute le meilleur moment avec ses festivals, ses ambiances de rue et son côté décontracté. Il est l’auteur de plusieurs livres et guides sur le Québec et le Canada, parmi ses derniers ouvrages on trouve Montréal insolite et secrète (éditions Jonglez 2017), S’installer à Montréal (éditions Héliopoles 2017) et le Tour du monde à Montréal (éditions Ulysse 2014).

Voir tous les articles de Philippe Renault


Adresses liées

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment :(

Laisser un commentaire