Huit pourvoiries pour vivre pleinement la nature

Topito

Aucun commentaire


Et si on vous faisait découvrir 5 régions du Québec à travers quelques-unes de ses pourvoiries ? Du Bas-Saint-Laurent à la Mauricie, en passant par la Côte-Nord, les Laurentides ou l’Outaouais, ces lieux baignés de cadres enchanteurs ont su s’adapter à leur environnement pour satisfaire une large clientèle, dont les familles, qui peuvent bénéficier sur place de logements confortables et d’activités stimulantes à expérimenter en toute saison.

Il va sans dire que la pêche et la chasse sont particulièrement choyées sur ces territoires giboyeux, avec tout l’encadrement et l’attention nécessaires pour accentuer l’authenticité de ces expériences au cœur de la nature. À chaque région sa richesse.

BAS-SAINT-LAURENT : UN MENU BIEN GARNI

Située à moins d’une heure de Rimouski, dans une région – le Bas-Saint-Laurent – où le fleuve Saint-Laurent sent bon le sel et la mer, la pourvoirie Solifor Nicolas-Riou est autant prisée pour sa chasse que sa pêche. L’orignal et la truite mouchetée sont très convoités sur ce territoire privé de 136 km2 exploitant 12 lacs et autant de zones pour le gibier, gros ou petit. Le saumon, grâce à un partenariat avec la ZEC Saumon Rimouski, figure aussi au menu de ce domaine implanté à Saint-Eugène-de-Ladrière, qui proposant une cuisine abondante et des hébergements confortables, répartis entre une auberge et 4 chalets rustiques, dont le plus grand comporte 10 chambres.

Plus d’informations : http://www.pourvoiriesnr.ca/

huit-pourvoiries-a-decouvrir-seigneurie-riou-pourvoirie-quebec-le-mag

Solifor Nicolas-Riou

MAURICIE : LA PÊCHE INSULAIRE

L’intimité n’est pas un vain mot à L’Aventurier du Gouin. Cette pourvoirie de La Tuque, entre Montréal et Québec, a pour particularité d’être située sur une île. Son terrain de pêche favori – l’immense réservoir Gouin (1789 km2) – garantit de belles prises aux amateurs. Ici, on taquine le brochet et le doré, mais on profite aussi de la nature environnante, en profitant notamment de nombreuses plages de sable blanc. On peut également prolonger le plaisir en passant la nuit dans une auberge de 6 chambres ou 4 chalets en bois rond (accessibles par bateau ou hydravion) au cœur de la forêt. Sans oublier un bateau-maison tout équipé qui fait voir l’immensité locale sous un jour nouveau. Ou comment marier l’insolite et la magie.

Plus d’informations : http://laventurier.ca/fr/

huit-pourvoiries-a-decouvrir-aventure-gouin-quebec-le-mag

L’Aventurier du Gouin

CÔTE-NORD : DU PLAISIR DANS LA DÉMESURE

Visiter la Côte-Nord, c’est l’assurance d’entrer dans une autre dimension ! Ce territoire sauvage réputé pour ses grands espaces et son abondance en eau – notamment ses rivières à saumon de l’Atlantique – est idéal pour se détendre et sentir souffler le vent de l’authenticité. C’est le cas notamment à La Corneille, autre pourvoirie située sur une île, dont la table se nourrit de produits du terroir comme le homard, le crabe, les pétoncles de Havre-Saint-Pierre… ou encore la fameuse chicoutai, petit fruit emblématique de la région. L’observation de la faune, en bateau ou en kayak, fait aussi partie des activités à vivre sur place.

huit-pourvoiries-a-decouvrir-la-corneille-pourvoirie-quebec-le-mag La Corneille : http://www.lacorneille.ca/

À la pourvoirie du Lac Cyprès, la chasse à l’original se mêle à la pêche à l’omble de fontaine. Les occasions ne manquent pas sur ce territoire de Baie-Comeau comptant 37 lacs, dont 12 sont exploités, où le saumon de l’Atlantique fait aussi partie des prises grâce à une entente avec la ZEC de la rivière Godbout. Niché au cœur de la forêt boréale, ce domaine offre une expérience 100% nature, dans des cabanes de trappeur en bois rond synonyme d’évasion. Avec cette agréable impression que le temps s’est arrêté. Revigorant !

huit-pourvoiries-a-decouvrir-lac-cypres-pourvoirie-quebec-le-mag Pourvoirie du Lac Cyprès : http://laccypres.ca/

LAURENTIDES : L’ÉVASION À DEUX PAS DE MONTRÉAL

Il n’y a pas de saison pour se faire plaisir. Cela vaut notamment pour les Laurentides, où une profusion de lacs et de forêts attend les amoureux de le nature à moins de deux heures de Montréal. Pour s’en convaincre, on peut par exemple tester les chalets rustiques ou haut de gamme de la pourvoirie Rapide des Cèdres, à Notre-Dame-du-Laus, qui propose aussi des hébergements en yourte. Toutes ces unités, éloignées les unes des autres, sont synonymes de détente mais aussi prétexte à diverses activités comme la randonnée pédestre, le ski de fond ou la pêche. Des forfaits sont d’ailleurs disponibles pour taquiner le poisson, avec ou sans guide, mais aussi des excursions, en quad notamment, pour explorer la nature et ses trésors.

huit-pourvoiries-a-decouvrir-chalet-rapides-des-cedres-quebec-le-mag Chalets Rapide des Cèdres : https://www.rapidedescedres.com/

 

Confort et authenticité sont l’apanage de la pourvoirie du Lac Berval, à Saint-Faustin-Lac-Carré, non loin de Mont-Tremblant, station de réputation internationale où l’ennui n’est pas à l’ordre du jour. Parmi les nombreuses activités, la pêche arrive en tête de liste, avec une prédilection pour la truite mouchetée et arc-en-ciel. Des forfaits de pêche journalière ou avec hébergement sont offerts sur place. Dans le détail : 7 chalets de bois rond, dont 4 de luxe pouvant accueillir de 8 à 10 personnes. La location comprend entre autres un accès gratuit aux kayaks, jeux pour enfants et sentiers de randonnée balisés…

huit-pourvoiries-a-decouvrir-pourvoirie-lac-berval-quebec-le-mag Pourvoirie du Lac Berval : http://pourvoiriedulacberval.com/

OUTAOUAIS : GROS GIBIERS ET POISSONS CARNASSIERS

Située à deux pas d’Ottawa, et à moins de deux heures de Montréal, la région de l’Outaouais fourmille d’activités. Si vous aimez la chasse et la pêche, les pavillons Wapus et Bark Lake auront de quoi vous satisfaire. Le premier, géré par la famille Rousseau à Maniwaki depuis plus de 40 ans, est une place incontournable pour traquer l’orignal. On y trouve aussi une belle variété de poissons (doré, brochet, truite mouchetée et truite grise) dans ses différents plans d’eau, comme le lac Christina. On peut y pêcher à la journée ou prolonger son séjour dans l’un de ses 13 chalets, de construction récente et convertis au solaire, accessibles en voiture, par bateau ou en hydravion. Un pavillon central abrite notamment une salle à manger où le cadre rustique va de pair avec une cuisine savoureuse.

huit-pourvoiries-a-decouvrir-pavillon-wapus-quebec-le-mag Pavillon Wapus : http://www.wapuslodge.com/

 

Il faut se rendre dans la réserve faunique La Vérendrye pour découvrir le pavillon Bark Lake, qui donne accès à la partie sud du réservoir Cabonga, un site reconnu pour le doré jaune et le touladi. Différents forfaits sont offerts à la clientèle, dont un destiné aux familles et un autre permettant de combiner pêche et chasse, notamment à l’ours noir, avec un taux de réussite maximal. L’offre d’hébergements comprend 14 chalets pouvant accueillir de 2 à 18 personnes, et dont le plus ancien date de la fin des années 1800.

huit-pourvoiries-a-decouvrir-pourvoirie-bark-lake-quebec-le-mag Pavillon Bark Lake : http://www.pavillonbarklake.com/fr/

 

les-forfaits-pourvoirie-quebec-le-mag

Olivier Pierson

Journaliste depuis une vingtaine d'années, Olivier a œuvré en France au sein de la presse quotidienne régionale, traitant de sujets aussi divers et variés que le sport, la politique ou les faits divers... C'est désormais à la culture et au tourisme de plein air que ce fondu de marche consacre la majeure partie de son temps, toujours friand de découvertes et de rencontres, mais aussi de nouvelles expériences !

Voir tous les articles de Olivier Pierson


Adresses liées

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment :(

Laisser un commentaire