Entrez votre recherche puis tapez ENTRÉE

Recherche

CENTRE-DU-QUÉBEC :
une région du Québec

© Chaudière-Appalaches

Sur la rive sud du Saint-Laurent, le Centre-du-Québec étend ses paysages de plaine et de reliefs doux entre Montréal et Québec aux côtés de ses voisins : les Cantons-de-l’Est au sud, la Mauricie au nord, la Montérégie à l’ouest et Chaudière-Appalaches à l’est. Ses principales villes sont Bécancour, Victoriaville, Drummondville, Nicolet et Plessisville. Le Centre-du-Québec compte également deux communautés autochtones, Wôlinak et Odanak. On associe volontiers la région à la canneberge, dont elle est une grande productrice et chef de file dans la transformation, mais le fertile Centre-du-Québec, également considéré comme le « berceau laitier » de la province, se distingue dans de nombreuses productions : fromage, viande, céréales, produits de l’érable…

Au profil agricole et bucolique du Centre-du-Québec s’ajoute son cachet patrimonial, à découvrir au gré des villes, des villages et des sites faisant revivre le passé, comme la maison de Wilfrid Laurier à Victoriaville ou le Village québécois d’antan à Drummondville.

Côté nature et plein air, le Centre-du-Québec compte plusieurs parcs régionaux ainsi qu’un vaste réseau cyclable, tandis que les rives du lac Saint-Pierre accueillent chaque année la halte migratoire des oies des neiges, un spectacle hors du commun. Le Centre-du-Québec est aussi l’hôte d’événements culturels d’ampleur, tels le Festival de la Poutine de Drummondville ou le Festival international de musique actuelle de Victoriaville.

Centre-du-Québec : des idées de balades

Pour ne pas perdre de vue le Saint-Laurent, on emprunte la Route des Navigateurs. Celle-ci longe le grand fleuve sur 85 km au Centre-du-Québec en alternant les escales nature et les échappées gourmandes.

À ne pas manquer : le Centre d’interprétation de Baie-du-Febvre, le Parc écomaritime de l’Anse du Port à Nicolet ou encore le Centre de la Biodiversité du Québec à Bécancour. Bien d’autres routes et circuits permettent d’explorer la région sous différents angles en mode road trip.

Pour régler sa boussole sur la culture, l’histoire et l’art, on emprunte le circuit dédié « Entre culture et histoire » (189 km), qui relie une douzaine d’attraits, dont le Musée des religions du monde à Nicolet et la résidence de Sir Laurier à Victoriaville. Tout indiqué pour arpenter la région en famille, le circuit « Sortez en famille au Centre-du-Québec » combine arrêts agrotouristiques, plein air et culture sur 156 km. Avec « La tournée du grand air ! » (154 km), sportifs et aventuriers pourront collectionnent les émotions douces ou fortes par tous les moyens : à pied sur les sentiers des parcs régionaux, à l’assaut du mont Arthabaska et même à cheval, avec la Ferme du Joual Vair.

Mention spéciale pour le road trip gourmand de 177 km à réaliser dans la région. « La tournée des saveurs centricoises » vous fera explorer le bord du fleuve et l’arrière-pays par les papilles : vin, bière, tomate, érable, fromage… le menu est varié et copieux. Avis aux cyclistes, le Centre-du-Québec déploie plus de 1 000 km d’asphalte à rouler, incluant la Route Verte et les pistes cyclables. Pas de jaloux l’hiver venu : les motoneigistes disposent de 1 200 km de sentiers !


Les immanquables

D’où vient le nom Centre-du-Québec ?

• Le nom Centre-du-Québec exprime tout simplement la position de la région au cœur du Québec habité, à mi-chemin entre Montréal et Québec.
• Créée par décret en 1997, la région administrative du Centre-du-Québec couvre la partie appelée Bois-Francs (au sud du Saint-Laurent) de l’ancienne région administrative de la Mauricie–Bois-Francs.


À voir sur le blog

couverture-quebec-le-mag-31-magazine-ete-quebec

Le magazine

Le nouveau magazine d’été est arrivé !!

Le seul magazine 100% Québec vous dévoile le meilleur du QUÉBEC ! 


Copyrights 2018 Québec le Mag – Mentions légalesCGUCrédits