Percé, une icône aux multiples facettes

Multi-activités

Aucun commentaire


Une délicieuse promenade en front de mer, une ville côtière à l’irrésistible cachet balnéaire, un fameux rocher qui magnétise toutes les attentions : la carte postale gaspésienne dans toute sa splendeur ! Percé, c’est aussi une destination d’excellence pour le plein air et les aventures douces, sans oublier son précieux patrimoine, ses artisans inspirés, ses tentations gourmandes et son ambiance unique. Un florilège d’attraits qu’il faut prendre le temps de découvrir. Voici nos meilleures pistes !

Quand on pense vacances en Gaspésie, Percé et son gigantesque rocher de calcaire défiant le temps et les flots viennent à l’esprit comme une évidence. Pour de nombreux voyageurs, la découverte du rocher Percé à l’extrémité de la péninsule est « le » temps fort d’un circuit lui-même mythique, le tour de la Gaspésie par la route 132. Si l’escale s’impose pour s’imprégner de ce paysage unique au Québec, elle ne suffit pas à explorer les nombreux attraits ni à vivre le bouquet d’expériences auxquels invitent Percé et sa région. Notre conseil est de prendre un peu racine à Percé en prévoyant plus d’une nuit sur place. Les options d’hébergement sont nombreuses et il y en a pour tous les goûts, de l’hôtel coquet au camping rustique. Pour mettre toutes les chances de son côté, on réserve à l’avance en visant, si possible, un séjour en marge de la période allant du 15 juillet au 15 août. Percé reste un incontournable du tourisme au Québec qui bat son plein au cœur de l’été, mais la destination est tout aussi captivante en juin ou en septembre.

Vous êtes prêts ? Et si on commençait par faire connaissance avec ce légendaire rocher qui nous fait de l’œil ?

Mille découvertes autour du rocher vedette

Icône au magnétisme fou, le rocher Percé et son immense arche de calcaire comptent parmi les trésors conservés et mis en valeur par le parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Roche-Percé, territoire côtier et marin qui marie merveilles naturelles et patrimoine bâti hérité de l’âge d’or de la pêche, à l’image des anciens bâtiments de pêche à découvrir sur la baie de Percé, ou des maisons qui résistent au temps sur l’île Bonaventure, au cœur du parc national.

C’est en participant à une excursion en mer qu’on apprivoise le mieux ce trésor dont seule la Gaspésie a le secret. Couplée à différentes activités d’observation et d’interprétation, la croisière guidée permet de scruter, outre le rocher Percé depuis la mer, de nombreux oiseaux ainsi que des mammifères marins, le clou du spectacle étant l’incroyable colonie de fous de Bassan (la plus accessible au monde) à épier aux premières loges après une agréable marche sur l’île Bonaventure. Celle-ci n’est autre que le plus important refuge d’oiseau migrateurs en Amérique du Nord. On n’oublie surtout pas l’appareil photo pour immortaliser cette rencontre sensationnelle avec la vie sauvage.

fous-de-bassan-perce-gaspesie-quebec-le-mag

L’incroyable colonie des fous de Bassan © Roger Saint-Laurent

Merveilles géologiques et sensations fortes

En parlant de randonnée pédestre, savez-vous que Percé réserve aux marcheurs plus de 80 km de sentiers entre mer et montagne ? Côte, grève, falaises, forêt, reliefs offrant des points de vue uniques : c’est une façon idéale d’explorer le paysage dans toute la diversité que lui a conféré l’extraordinaire géologie des lieux. Si cette dernière vous intrigue, rendez-vous au Géoparc mondial UNESCO de Percé, où une fabuleuse expérience multimédia immersive vous attend – le spectacle Tektonik –, de même que des randonnées guidées à la rencontre de géosites dévoilant près de 500 millions d’années d’histoire de la Terre. En soirée, ne manquez surtout pas la projection extérieure « La légende de Gluskap », qui raconte l’histoire fascinante d’un héros de la mythologie des Micmacs, cette Nation autochtone appelée « le peuple de la mer » et dont l’héritage est prégnant à la pointe de la péninsule.

Mais le Géoparc, ce sont aussi des émotions fortes avec vue panoramique sur le rocher Percé et la mer, comme depuis l’impressionnante plateforme vitrée suspendue à 200 mètres de hauteur, à même la falaise. Et que dire de la tyrolienne longue de 230 mètres aménagée sur place : l’une des plus rapides au Canada, avec ses pointes à 50 km/h !

geoparc-vue-perce-gaspesie-quebec-le-mag

Vue depuis le Géoparc de Percé © Roger Saint-Laurent

La nature pour se ressourcer et pour bouger

Pour se remettre de ses émotions, on peut faire confiance à Percé. Pourquoi ne pas commencer par une balade sur sa belle promenade de bois qui s’étend sur 800 m à même la plage ?

On peut aussi partir à la découverte d’un de ces jolis coins de nature préservée qui se cachent dans l’arrière-pays. Aux abords de la rivière du Portage, le parc municipal de la Rivière Émeraude vous invite autour d’une cascade jouxtant un bassin naturel d’une teinte exceptionnelle. Des sentiers forestiers donnent facilement accès à ce site pour une agréable parenthèse au vert. Si l’appel de la mer est plus fort que tout, Percé a de quoi captiver les amoureux d’aventures douces à fleur d’eau salée, à commencer par les amateurs de kayak de mer et de planche à pagaie (SUP). On peut aussi expérimenter le fatbike le long des plages, ce vélo à pneus surdimensionnés, par exemple dans le secteur de Coin-du-Banc au Camp de base Gaspésie. Percé offre également de superbes sites pour la plongée sous-marine dans les eaux du parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé. Le club nautique de Percé est la bonne adresse pour s’initier ou se perfectionner.

kayak-perce-gaspesie-quebec-le-mag

Session kayak au coucher du soleil © Roger Saint-Laurent

Tout un art de vivre à la pointe de la Gaspésie

Histoire d’enfoncer le clou de la séduction, Percé n’a pas son pareil pour offrir du bon temps à ses visiteurs. Vous êtes à bon port pour vous régaler de douceurs 100 % gaspésiennes, tels les produits de l’érable ou le saumon fumé, avec mention spéciale, bien sûr, pour les saveurs de la mer à la fraîcheur incomparable, le tout étant sublimé par le savoir-faire des chefs et des artisans du terroir. Que dire du plaisir de combler ses papilles avec les spécialités de fruits de mer du coin, le fabuleux homard de Gaspésie, les crabes, les pétoncles et les crevettes tout en régalant ses pupilles d’une vue sur la mer ? À Percé, un éventail d’adresses promet aux épicuriens des dégustations exclusives dans une ambiance des plus conviviales et festives.

Trois coups de cœur pour trinquer ? La microbrasserie Pit Caribou, dont les bières primées internationalement rivalisent d’inventivité, est un incontournable de Percé. D’autres alchimistes du houblon vous attendent dans l’arrière-pays agricole, à Val-d’Espoir, entre les murs de la brasserie Auval. Produits naturels et originalité toujours à Cap-d’Espoir, un peu plus au sud, où découvrir La Société secrète, une distillerie artisanale aménagée dans une ancienne église anglicane. Entre autres créations, l’Heure Verte devrait vous épater : une eau-de-vie de sirop d’érable et de plantes fraîches gaspésiennes macérées.

Des sommets d’inspiration

Pourvoyeur d’une ambiance unique entre nature et culture, l’environnement de Percé inspire également de nombreux artistes et artisans dont le travail se laisse admirer au fil des ateliers, des galeries et des boutiques : joailliers, peintres, céramistes, sculpteurs, sans oublier les productions artisanales pleines de poésie de la Savonnerie Poussière d’étoile. Ajoutons enfin les multiples occasions de découvrir le patrimoine historique remarquablement conservé qui donne à Percé son cachet inimitable, rappelant ici et là l’épopée des grandes compagnies de pêche à la morue qui firent la prospérité de la région.

On vous recommande le circuit historique pédestre qui parcourt le cœur du village, de même que l’incroyable voyage dans le temps offert par le Magasin général historique authentique 1928 de l’Anse-à-Beaufils, où des animateurs en costumes d’époque redonnent vie au quotidien des pêcheurs gaspésiens d’il y a un siècle. Juste à côté, le havre de l’Anse-à-Beaufils est parfait pour se balader et découvrir une ancienne usine de poisson devenue un centre culturel, la Vieille Usine. Un attrait de plus qui trouvera sa place dans l’album-souvenir d’un séjour à Percé. Forcément inoubliable !

Plus d’infos : tourismeperce.ca

marina-perce-gaspesie-quebec-le-mag

Marina de l’Anse-à-Beaufils © Roger Saint-Laurent

David Lang

Journaliste spécialisé voyage et art de vivre, David se régale avec le Québec depuis près de 15 ans. Après plus de 40 voyages à travers les régions et les saisons de la Belle Province, il devance largement Jacques Cartier et s’avoue toujours aussi bluffé par les expérience et les rencontres à vivre sur ce territoire hors nome. David le rédac’ chef anime une équipe de rédacteurs et de photographes avec qui il partage sa soif de découvertes chez les cousins.

Voir aussi les articles de David Lang


Adresses liées

Articles liés

Comments

Les commentaires sont fermés.