Entrez votre recherche puis tapez ENTRÉE

Recherche

La pêche au Québec

Copyright photo : Pourvoire Seigneurie Nicolas Riou

Des histoires de pêche par milliers

Avec un réseau hydrographique aussi démesuré et une faune aquatique riche et abondante, la Belle Province offre un terrain de jeu exceptionnel aux amateurs, du novice en la matière au pêcheur aguerri. Portrait d’une activité pleine nature des plus prisées, qui se pratique été comme hiver.

Taquiner le poisson, mode d’emploi

Avec ses innombrables lacs et rivières, ses baies, son fjord, son fleuve et son golfe, la variété des espèces est ici au rendez-vous. Si certaines se retrouvent pratiquement à la grandeur du Québec comme l’achigan, le brochet, le doré, le touladi (truite grise) ou l’omble de fontaine (truite mouchetée), d’autres fréquentent des endroits bien précis tels le saumon atlantique, l’esturgeon, la truite de mer ou encore le maskinongé. Pour lancer sa ligne, un permis en règle est toutefois de mise, en vente chez de nombreux détaillants autorisés – à savoir qu’il est toujours compris dans les forfaits tout-inclus des pourvoyeurs.

Belles prises, expériences uniques

Plus qu’une simple excursion peinarde en chaloupe, la pêche s’offre aussi en version expérientielle. On pense notamment aux pourvoiries du Grand Nord québécois qui proposent des séjours de pêche sportive à la conquête de l’omble chevalier de l’Arctique, ou encore aux communautés autochtones, passées maîtres dans l’art de la pêche et qui vous plongeront au cœur des traditions. Et si vous croyez que l’hiver refroidit l’ardeur des pêcheurs, détrompez-vous ! Des dizaines de villages éphémères dédiés à la pêche blanche s’érigent chaque an sur les plans d’eau gelés de la province.


Nos adresses

À voir sur le blog

couverture-quebec-le-mag-31-magazine-ete-quebec

Le magazine

Le nouveau magazine d’été est arrivé !!

Le seul magazine 100% Québec vous dévoile le meilleur du QUÉBEC ! 


Copyrights 2018 Québec le Mag – Mentions légalesCGUCrédits