Îles-de-la-Madeleine

une région du Québec

© Noémie Roy-Lavoie

Au cœur du golfe du Saint-Laurent, les Îles de la Madeleine vous donnent rendez-vous avec l’enchantement à l’état brut.

Quel que soit votre choix pour accéder au divin archipel (en avion, par bateau ou via la croisière CTMA depuis Montréal), vous serez déroutés par ses paysages insolites, œuvres de la mer et du vent, par le rythme de la vie là-bas, à l’heure des provinces maritimes, autant que par la culture et l’art de vivre des Madelinots, des insulaires accueillants, inspirés et inspirants.

Les Îles de la Madeleine, c’est l’exotisme au parfum d’Acadie qui séduit immanquablement à la simple vue du panorama : sept îles habitées reliées entre elles par une bande de sable, des falaises de grès rouge et gris sculptées par les éléments, des collines verdoyantes où sont posées les maisons colorées des Madelinots, des petits ports de pêche (notamment au homard) au charme fou, pas moins de 300 km de plages magnifiques… Forcément au menu d’un séjour aux Îles, comme on les appelle affectueusement : le kayak de mer, le kitesurf, le vélo et randonnée pédestre, mais aussi la découverte des artisans et artistes locaux ainsi que des merveilles du terroir insulaire, qu’il soit terrestre ou maritime. Tout pour tomber en amour !

Îles de la Madeleine : des idées de balades

L’idéal est de partir à la découverte des sept îles habitées en suivant la route 199 qui parcourt l’archipel. Cap-aux-Meules concentre la plupart des services et commerces et offre quelques jolies balades à faire à pied ou en vélo, comme sur le sentier du Littoral.

Deux autres secteurs sont à découvrir sur l’île : L’Étang-du-Nord, son phare et son parc public coloré et animé ; et Fatima, au nord-ouest, d’où rejoindre les falaises de la Belle Anse, d’où se délecter de magnifiques couchers de soleil. À l’extrémité sud de l’archipel, l’île du Havre Aubert se démarque par sa forêt, la plus importante de l’archipel. On y fait de belles randonnées pédestres à la découverte de la flore.

Recommandés également : un tour à Bassin pour se délecter du panorama et une escale au site historique de La Grave, à Havre-Aubert, émouvant et passionnant, au bout de la route 199. En reprenant la direction du nord de l’archipel, vous traversez l’île du Havre aux Maisons qui multiplie les paysages typiques des Îles – maisons colorées, buttes verdoyantes, falaises vertigineuses, plages interminables…

Au large, l’île d’Entrée est accessible par bateau seulement, au départ de Cap-aux-Meules ; une grande émotion panoramique vous y attend. La route 199 vous conduira ensuite sur l’île de la Pointe aux Loups, tout en longueur et entièrement bordée de plages.


Les immanquables

D’où vient le nom Îles de la Madeleine ?

• Les Îles de la Madeleine doivent leur nom à François Doublet de Honfleur, nommé concessionnaire des Îles en 1663, qui baptisa ainsi l’archipel en hommage à son épouse, Madeleine Fontaine.
• Auparavant, les Îles de la Madeleine étaient appelées « Memquit » par les Micmacs. Elles furent rebaptisées les « Araynes » par Jacques Cartier, avant d’être nommées les Îles Ramées puis les Îles Madeleine.


magazine-automne-2018-quebec-le-mag

Le magazine

Le seul magazine 100% Québec vous dévoile le meilleur du QUÉBEC ! 


Copyrights 2018 Québec le Mag – Mentions légalesCGUCrédits